VIDÉO – « Tous mes sens s’affolent » : le jour où le frère de Camille Kouchner évoqua l’inceste

Invitée de La Grande Librairie sur France 5 ce mercredi 13 janvier, Camille Kouchner a évoqué sa première réaction aux révélations de son frère jumeau, lorsqu’il lui a affirmé avoir été abusé sexuellement par Olivier Duhamel.

A propos de

  1. Camille Kouchner

  2. Olivier Duhamel

C’est un fardeau qu’elle a porté avec lui. Lorsqu’il était adolescent, le frère jumeau de Camille Kouchner brisait un silence pesant en lui déclarant avoir été abusé sexuellement par leur beau-père, Olivier Duhamel. Un jour dont la juriste se souvient encore. Face à François Busnel dans La Grande Librairie ce mercredi 13 janvier, l’auteure de La Familia Grande s’est rappelée de sa première réaction à la suite des révélations de son frère. “Mon cerveau se ferme”, amorce-t-elle, “tous mes sens s’affolent. Je n’entends plus. Je ne vois plus. J’ai le cœur qui bat et je ne comprends pas ce qu’il dit.”

Si elle ne précise pas son âge au moment des faits, la fille de Bernard Kouchner affirme qu’elle avait alors été trop jeune pour comprendre la gravité des propos de son frère jumeau. “Il me dit des choses que je ne connais pas”, a développé Camille Kouchner. Si son frère a pu se libérer du poids d’un tel secret, l’avocate de 45 ans, elle, a éprouvé quelques difficultés à vivre avec une telle révélation. Et ce, notamment lorsqu’elle fut aux côtés de ses amis, qu’elle évoque dans son ouvrage. “Je me souviens d’avoir eu à le leur cacher. Je me souviens de cette difficulté, d’être dans un bonheur avec eux, de me marrer, de découvrir plein de choses et, en même temps, d’avoir au fond de moi une espèce de pierre dans le cœur.”

Évelyne Pisier dans le déni

Et lorsque Camille Kouchner voulut pousser son frère à dénoncer Olivier Duhamel auprès de leur mère, Évelyne Pisier n’a pu soulager cette douleur, contrairement au père de ses enfants. “Ma mère, ce n’est pas qu’elle n’a pas compris, elle a très bien compris. Ce n’est pas qu’elle a refusé, elle a tout à fait admis. C’est encore pire. Elle a minimisé”, accuse désormais la juriste. Refusant de croire son fils, qui avait longtemps bénéficié du soutien indéfectible de sa sœur mais aussi de sa tante, la politologue s’est plongée dans un profond déni, protégeant plutôt son époux. “Tout était de ma faute, quoi que je fasse, que je parle ou pas, je détruisais sa vie. Elle m’a insultée, m’a envoyé des mails immondes”, s’est rappelée Camille Kouchner dans les colonnes du Figaro. Un inceste que Olivier Duhamel n’a jamais nié, assurant sa défense avec une déclaration “ignoble.” L’omerta désormais brisée, le constitutionnaliste est visé par une enquête du parquet de Paris, entraînant plusieurs personnes dans sa chute.

Crédits photos : Capture France 5

Source: Lire L’Article Complet