VIDEO – Michel Drucker : pourquoi le départ de Jean-Pierre Pernaut l’a beaucoup affecté

Invité de 20h30 le dimanche ce 25 avril, Michel Drucker est revenu sur son opération à coeur ouvert et sa convalescence. L’animateur, qui a récemment fait son retour sur France 2, a également expliqué pourquoi il avait été marqué par le départ de Jean-Pierre Pernaut de TF1.

A propos de


  1. Michel Drucker


  2. Jean-Pierre Pernaut

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. En septembre 2020, Jean-Pierre Pernaut a annoncé, à la surprise générale, qu’il avait pris la décision d’arrêter la présentation du 13 heures de TF1 à la fin de l’année, après 33 ans de bons et loyaux services. Un départ qui a profondément affecté Michel Drucker, qui a lui aussi connu de graves problèmes de santé ces derniers temps. Durant sa convalescence, l’animateur de Vivement Dimanche s’est demandé s’il faisait bien de s’accrocher et de croire dur comme fer à son retour à la télévision, comme il l’a raconté sur le plateau de 20h30 le dimanche ce 25 avril : “Quand Jean-Pierre Pernaut s’en va, je suis dans mon lit. Il a 70 ans, j’en ai 8 de plus. Je me dis qu’il a peut-être raison, il a été malade, tout ça. Et si c’est lui qui avait raison ? Je suis peut-être lamentable de m’accrocher, de revenir”, s’est interrogé Michel Drucker.

“Mais il n’y a rien à faire, l’envie de vivre était plus forte, a assuré celui qui partage sa vie avec Dany Saval. Au-delà de son envie de se battre, c’est une phrase prononcée par le réalisateur Claude Lelouch qui l’a fait réfléchir : “Claude Lelouch, qui m’a appelé souvent et qui nous regarde ce soir, m’a soufflé le titre d’un chapitre : les plus belles années d’une vie sont celles que l’on n’a pas encore vécues“, s’est-il remémoré, en faisant référence à son livre Ça ira mieux demain, dont la sortie est prévue le 29 avril aux éditions Robert Laffont.

“J’ai encore des choses à vivre”

Comme il l’a confié face à Laurent Delahousse, Michel Drucker est persuadé qu’il a encore beaucoup de choses à vivre : “Moi je suis tout neuf, j’ai encore des choses à vivre”, a assuré celui qui a su faire preuve de combativité dans cette épreuve. Sur le plateau de 20h30 le dimanche, l’animateur de Vivement Dimanche a reconnu que la télévision était “une addiction” : “Je ne me voyais pas faire autre chose. Je ne sais faire que ça moi, je suis né à la télévision”, a-t-il souligné. Grâce à sa rage de vivre, Michel Drucker est parvenu à faire son retour tant attendu à la télévision après plusieurs mois de repos forcé.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet