VIDÉO – « Les réunions de famille le week-end, c’est un problème » : le Pr Rémi Salomon lance un pavé dans la mare

Alors qu’Olivier Véran, inquiet, vient d’avancer la possibilité d’un reconfinement en Ile-de-France, le professeur Rémi Salomon, invité sur France Info, alerte sur les contaminations en lieu clos. Et plus plus précisément sur les réunions de famille.

A propos de

  1. Olivier Véran

Ils sont beaucoup à réagir à l’étude de l’institut Pasteur sur la propagation du Coronavirus “qui couvre à ce jour la période du 1er octobre 2020 au 31 janvier 2021”. Parmi eux, le professeur Rémi Salomon. Invité du 8.30 de France Info, ce vendredi 12 mars, le médecin et président de la Commission médicale d’établissement de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a évoqué le sujet des réunions de famille.Les réunions de famille le week-end, c’est un problème, a-t-il affirmé. Il faut au maximum diminuer les contacts, je ne comprends pas que le gouvernement n’ait pas pris cette décision aujourd’hui.” Alors qu’Olivier Véran, inquiet, commence à évoquer un “confinement dur”, le Pr Rémi Salomon lance un pavé dans la mare.

Il faut dire que le constat de l’étude de l’institut Pasteur met ce constat en évidence : les contaminations se produisent de façon écrasante en lieu clos, notamment lorsque les fenêtres sont fermées. Avec seulement “5% des cas”, dont l’infection a eu lieu en extérieur. Ainsi, le professeur Rémi Salomon conseille de ne pas se promener pour aller chez quelqu’un. Il évoque aussi le télétravail, qu’il conseille afin d’éviter de se retrouver enfermés à plusieurs dans un même espace. Idem pour les déjeuners de travail. “Il faut vraiment appuyer sur la pédale de frein au maximum”, conclut celui qui rappelle que la décision “revient en dernier ressort aux politiques”.

🗣️ Covid-19 : "Les réunions de famille le week-end, c'est un problème", affirme le Pr Rémi Salomon. "Il faut au maximum diminuer les contacts, je ne comprends pas que le gouvernement n'ait pas pris cette décision aujourd'hui."

Suivez le direct 👇https://t.co/cEwi3c61QM pic.twitter.com/5EQsICm6hz

Situation critique en Ile-de-France

Si les politiques réfléchissent à la gestion des contaminations au niveau national, ils sont actuellement très concernés par la la situation critique en Ile-de-France, où les évacuations sanitaires et les déprogrammations d’opérations non urgentes sont décidées pour alléger la pression sur les hôpitaux.Un Francilien rentre en réanimation toutes les 12 minutes et 1080 patients sont pris en charge soit pratiquement le pic de la deuxième vague“, a récemment déploré Olivier Véran, alors que le seuil de 4000 malades en réanimation a de nouveau été dépassé dans l’hexagone.

Quant à un reconfinement dur, qui entraînerait également la fermeture des écoles, celui-ci ne semble pas exclu pour l’Ile de-France. “Nous le saurons très vite, tout dépendra des réanimations, les Français ne nous pardonneraient pas de voir des gens mourir dans les couloirs“, a expliqué un proche d’Emmanuel Macron, cité par RMC.

Crédits photos : Capture d’écran / France Info

Autour de

Source: Lire L’Article Complet