VIDÉO – Les oreilles d’Emmanuel Macron sifflent chez Pascal Praud : « Il dit des banalités »

Ce lundi 10 mai, dans L’heure des pros (CNews), le chroniqueur Ivan Rioufol a étrillé Emmanuel Macron suite à ses déclarations sur la mort du policier Eric Masson.

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Pascal Praud

Emmanuel Macron n’a pas que des amis. Ce lundi 10 mai, sur le plateau de L’heure des pros, sur CNews, Ivan Rioufol s’est payé le président de la République en direct, assurant qu’il disait sans arrêt “des banalités”. Les chroniqueurs de l’émission de Pascal Praud débattaient sur le récent assassinat d’un policier en service à Avignon, et sur la réaction d’Emmanuel Macron. Celui-ci a commenté : “La violence enfle“, une phrase qui a donc fait réagir en plateau.

On a un président de la République qui dit des banalités,” a estimé Ivan Rioufol. Et que Pascal Praud ne réagisse : “Il n’est pas dans le déni“. Et que le chroniqueur qui n’aime pas être interrompu ne s’exclame : “Non, il n’est pas dans le déni, d’accord. Mais comment on pourrait être dans le déni quand on voit ce qu’il se passe ?” Le débat s’est ensuite déplacé sur la sécurité des policiers en France.

La France en pleine révolution ?

Les propos d’Emmanuel Macron a ouvert un débat plus large dans L’heure des pros. Celui qui s’est écharpé avec le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal en mars dernier a estimé que la situation en France était plus qu’inquiétante. “Il me semble qu’on est en train d’opérer une révolution, un retour en arrière,” a-t-il indiqué. Et de poursuivre : “On assiste à un retournement de situation, où la situation commence à faire corps avec les policiers.” Une marche citoyenne en mémoire du policier tué va avoir lieu et les Français sont invités à se joindre aux forces de l’ordre.

Crédits photos : Capture écran : CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet