VIDÉO – Harcèlement scolaire : le témoignage d’une maman bouleverse l’équipe de Balance ton post

A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, Cyril Hanouna a donné ce jeudi 7 novembre dans Balance ton post la parole à une maman dont le fils de 12 ans s’est suicidé après avoir été victime de harcèlement scolaire. Un témoignage bouleversant.

Jeudi 7 novembre, à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, de nombreux acteurs, à l’image de Brigitte Macron, se sont mobiliséspour sensibiliser le public à ce fléau qui fait des ravages sur les enfants et les adolescents. Un problème trop souvent ignoré dont la première dame a fait son combat et que Cyril Hanouna a voulu mettre en lumière ce jeudi dans son émission Balance ton post sur C8.

Pour souligner l’importance de la lutte contre le harcèlement scolaire, l’animateur a donné la parole ce jeudi à Karine Duchemin, dont le fils Thybault s’est suicidé à 12 ans après avoir été harcelé durant des mois par ses camarades de classe. Sur le plateau, la maman est revenue avec émotion sur le drame : “Thybault c’était un petit garçon plein de vie, très curieux, très intelligent… Mais à son entrée au collège, il est passé dans un monde de violence…” Humiliations, coups, insultes, agressions physiques en réunion, menaces de mort : le jeune garçon a vécu l’enfer dès son entrée en sixième.

Harcelé pendant des mois

La maman raconte notamment comment après avoir bousculé une première fois son fils, lui causant une fracture du coude, ses camarades de classe ont voulu pousser le jeune garçon – qui a alors un bras et une jambe dans le plâtre et ne peut donc se défendre – dans les escaliers “comme ça, il allait mourir”. Un témoignage déchirant qui bouleverse l’équipe de Balance ton post. Finalement, à seulement 12 ans, et après des mois de harcèlement et de violences, Thybault met fin à ses jours.

Un geste fatal auquel la maman refuse d’abord de croire, avant de découvrir le corps sans vie de son enfant : “Jusqu’au moment où j’arrive à la maison, je monte les escaliers… Les pompiers avaient allongé Thybault sur le lit. J’ouvre la porte et je la referme automatiquement… parce que c’est une vision d’horreur. Je ne peux pas comprendre. Et là, vous rouvrez la porte et vous vous dites ‘Si, c’est la réalité’ et la seule chose que vous voyez, c’est la fenêtre. Vous avez juste envie de sauter.” Face à l’émotion toujours aussi vive de la maman et l’horreur des faits, Cyril Hanouna ne peut retenir ses larmes.

Crédits photos : Capture d’écran

Source: Lire L’Article Complet