VIDEO Emmanuel Macron : le président de la République giflé lors d’un déplacement, deux personnes interpellées

Ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron continuait son tour de France. Alors qu’il s’est approché de la foule à la sortie d’un lycée hôtelier de Tain-l’Hermitage, dans la Drôme, le chef de l’Etat a été giflé.

Emmanuel Macron

C’est une scène ahurissante qui vient de se dérouler, ce mardi 8 juin. Emmanuel Macron était en déplacement dans la Drôme, deuxième étape de son tour de France des territoires. Le chef de l’Etat avait choisi Valence et sa région pour partir à la rencontre des habitants. “C’est une ville moyenne comme la France en compte beaucoup, avec des problématiques qu’on retrouve ailleurs, défendent ses proches. Il ira à la rencontre des habitants. Vu comment les sujets des retraites, de la dépendance et de la jeunesse sont revenus sur les devants de l’actualité la semaine dernière, il s’attend bien évidemment à être interpellé dessus. Et il répondra, assurait un membre de son entourage au Parisien. Sauf que, ce coup-ci, les paroles ont été dépassées par des actes. Alors qu’il était aux abords d’un lycée hôtel de la commune de Tain-l’Hermitage, Emmanuel Macron est allé à la rencontre de la foule, comme il a souvent l’habitude de le faire. C’est à cet instant que le chef de l’Etat a été giflé violemment par un homme, qui lui a crié au passage des mots inaudibles, ainsi qu’“A bas la Macronie”.

Ferme condamnation de Jean Castex

Il était environ 13h40 quand l’incident a eu lieu, selon Le Figaro. Sur la vidéo, on voit Emmanuel Macron tendre la main à un individu, le bras droit du chef de l’Etat se posant sur le gauche de son interlocuteur. Avec son autre main, l’agresseur adresse une violente gifle au président de la République. A la suite de ce geste, des membres de la sécurité présidentielle ainsi que des policiers s’interposent. Plusieurs médias confirment que deux personnes ont été interpellées.

Peu après les faits, Jean Castex a pris la parole devant l’Assemblée nationale. Sous les applaudissements des députés, le Premier ministre a soutenu le chef de l’Etat et condamné le geste violent. “La démocratie, c’est le débat, le dialogue, la confrontation d’idées mais cela ne peut être en aucun cas l’agression verbale ou, encore pire, physique, a-t-il affirmé. Un incident qui devrait être longuement commenté, dans les prochains jours.

#Macron se fait gifler en direct de #Tain pic.twitter.com/tsXdByo22U

Source: Lire L’Article Complet