VIDEO C à vous : comment Hoshi a découvert les attaques de Fabien Lecoeuvre sur son physique

Invitée sur le plateau de C à vous, mardi 13 avril, Hoshi a dû revenir sur les attaques blessantes de Fabien Lecoeuvre à son encontre. La chanteuse a très mal vécu cet épisode qu’elle considère plus grave qu’un dérapage.

Hoshi

Fabien Lecoeuvre

Mais quelle mouche a donc piqué Fabien Lecoeuvre, le 6 avril dernier, pour qu’il assène de telles sottises ? Le chroniqueur musical a profité d’une tribune sur la webradio Arts-Mada pour juger le physique de certains artistes, s’en prenant notamment à la jeune chanteuse Hoshi dans des termes aberrants. “Quand est-ce qu’on va nous sortir des filles sublimes? Quand vous regardez Hoshi, par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre vous? Elle est effrayante”, avait-il lâché, sans être repris par ses interlocuteurs. Une charge brutale qui a défrayé la chronique et ligué plusieurs personnalités, dont Michel Polnareff, contre sa personne et ses propos sexistes. L’intéressée s’est logiquement outrée lorsqu’elle a découvert cette séquence, atomisant son auteur. “Je suis “effrayante et moche”, je devrais “donner mes titres à d’autres” mais bon j’ai du talent quand même alors monsieur veut venir me voir en concert malgré tout ? Putain de réponse patriarcale. Vous êtes à vomir“, lui a-t-elle écrit sur Twitter, après que l’ex-chroniqueur de Touche pas à mon poste se soit excusé maladroitement.

Un réveil brutal

Anne-Elisabeth Lemoine et les équipes de C à vous ont voulu en savoir plus sur cette chanteuse engagée, opérée à plusieurs reprises car atteinte d’une maladie et de surdité. Et la première question posée fut sur cette polémique et sa première réaction lorsqu’on lui a rapporté les attaques sur son physique. “Les gens m’ont envoyé cette vidéo, je suis tombée dessus le matin au réveil, de quoi bien commencer ma journée”, a confié, avec un sourire de façade, celle qui a effectué son coming-out sur la scène des Victoires de la musique. Et si elle a utilisé le rire pour dédramatiser la situation, Hoshi n’en reste pas profondément blessée. “Ça m’a fait mal au coeur, et c’est grave de tenir des propos comme ça car cela peut décourager des jeunes qui n’ont pas confiance en eux”, estime-t-elle. Un discours censé qui donnera une bonne occasion au grand public de la (re)découvrir en musique.

Source: Lire L’Article Complet