VIDÉO – Anne-Sophie Lapix fait une sacrée bourde face à Olivier Véran

La journaliste Anne-Sophie Lapix a fait une belle bourde face au ministre de la Santé, Olivier Véran, durant le JT de 20h00 de France 2, ce mardi 13 juillet.

Ce lundi 12 juillet, le président de la République s’est adressé aux Français pour faire le point sur la crise sanitaire au pays. Le chef de l’État a imposé de nouvelles restrictions lourdes pour les personnes qui ne sont pas vaccinées. Dans un discours de fermeté, l’époux de Brigitte Macron a présenté un calendrier des restrictions pour les personnes qui n’étaient pas en possession du pass sanitaire. Voulant donner plus de précisions sur les nouvelles mesures annoncées par le président français, Olivier Véran est venu ce mardi 13 juillet répondre aux questions d’Anne-Sophie Lapix durant le JT de 20h00, sur France 2. Toutefois, la journaliste a fait une bourde face au ministre de la Santé.

Durant son entrevue avec Oliver Véran, Anne-Sophie Lapix a voulu en savoir plus sur l’éventuelle fin du port du masque. Elle demande de confirmer au ministre de la Santé la date du “21 avril dans les lieux ouverts au public”. Mais voilà, la journaliste confond le mois d’avril avec le mois de juillet. Ne voulant pas corriger la présentatrice du JT, Olivier Véran continue son explication. “Nous avons une recommandation du Haut Conseil de santé publique, on va juste vérifier que le variant Delta n’a pas fondamentalement changé la donne, mais à l’heure à laquelle je vous parle nous sommes partis pour lever l’obligation du port du masque dans les endroits où le pass sanitaire s’applique…, détaille Olivier Véran immédiatement coupé par la journaliste qui insiste pour avoir une date précise. “Quand ? Quand ?” questionne-t-elle, ce à quoi Olivier Véran répond : “Au moment où il s’appliquera !”. Pas consciente de son erreur, Anne-Sophie Lapix répond à nouveau : “Donc le 21 avril”.

Le calme d’Oliver Véran

Quelques secondes plus tard, la journaliste comprend qu’elle a fait une bourde en débutant une nouvelle phrase. “Cette histoire de masque à partir du 21 avril dans les lieux qui accueillent… 21 avril… Je veux dire ‘juillet’, je ne sais pas pourquoi je m’obsède avec le 21 avril“, dit Anne-Sophie Lapix. Le ministre de la Santé, qui avait craint à une hausse des contaminations avec l’arrivée du variant Delta, reste calme face aux erreurs de la journaliste et lui a juste rappelé que le “21 avril a été une méchante date” en référence aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle de 2002 où Jean-Marie Le Pen (Front national) avait accédé au second tour, en compagnie de Jacque Chirac (RPR), au détriment de Lionel Jospin (Parti Socialiste).

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran – France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet