Roselyne Bachelot "émue" pendant le concert-test d'Indochine : cette délicate attention du public

Présente au concert-test d’Indochine le samedi 29 mai 2021, Roselyne Bachelot a eu droit à une belle surprise du public comme l’a révélé Le Parisien, en kiosque le dimanche 30 mai.

  • Roselyne Bachelot
  • Nicola Sirkis

Samedi 29 mai 2021 était un grand jour pour la culture en France : le premier spectacle debout depuis plus de quinze mois était organisé à Paris, à l’Accor Arena. Le groupe Indochine a ainsi proposé à 5000 fans de participer à ce concert-test. Masqués mais debout en fosse, les spectateurs ont pu, pendant une heure quarante, danser et chanter sur les tubes du groupe de rock qui, heureux hasard, fête cette année ses quarante ans de carrière. Mais plus qu’une fête ou des retrouvailles entre des artistes et leur public, le concert d’Indochine a été, comme le note Le Parisien en kiosque le dimanche 30 mai, une expérience clinique importante : “Si (elle) est concluante, elle permettra de mettre en place des protocoles sanitaires pour reprendre les concerts debout dès cet été”. Outre les fans et les journalistes, des personnalités politiques étaient également de la partie. Parmi elles, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Celle qui au mois de mars 2021 avait dû se battre contre la Covid a eu droit à une belle surprise de la part du public amassé dans la fosse, comme le relatent nos confrères.

“Une allégresse une délivrance” : Roselyne Bachelot impressionnée par la réaction de la foule

“On t’aime, Roselyne” : c’est ce qu’ont scandé les quelque 5000 âmes présentes samedi soir à l’Accor Arena. De quoi donner du baume au cœur à la politique de 74 ans, qui n’est pas totalement sortie d’affaire puisqu’elle a confié souffrir d’un “Covid long”. “C’est très émouvant. Il y a comme une allégresse, une délivrance”, a-t-elle soufflé au Parisien qui a souhaité recueillir ses impressions face à cet accueil des plus chaleureux. Elle n’était d’ailleurs pas la seule à être émue. Nicola Sirkis, le leader du groupe Indochine, a lui aussi eu bien du mal à cacher son bonheur. “Putain, quel parcours du combattant. Nous espérons tous que les concerts vont pouvoir recommencer partout, grâce à vous. Soyez fiers de vous !”, a-t-il lancé à la foule en délire. Le début d’un retour à la vie normale ? Les résultats de cette expérience seront déterminants…

Source: Lire L’Article Complet