Éric Dupond-Moretti : l’amour fort avec Isabelle Boulay

Éric Dupond-Moretti, qui fête ses 60 ans le 20 avril, et Isabelle Boulay nagent dans le bonheur depuis 5 ans. Le garde des Sceaux et la chanteuse vivent une romance à l’abri des regards. Retour sur une histoire d’amour pas comme les autres.

Éric Dupond-Moretti et Isabelle Boulay, un couple soudé mais indépendant 

La flamboyante rousse de 48 ans fait preuve d’un soutien indéfectible envers son compagnon, notamment lorsqu’il s’agit de lui faire partager l’amour de la scène. En 2019, Éric Dupond-Moretti investit les planches du théâtre de la Madeleine, à Paris, pour jouer son spectacle Eric-Dupond-Moretti à la barre. De quoi rendre sa compagne particulièrement fière.

L’avocat pénaliste détaille d’ailleurs à Gala : “Je voulais éprouver ce qu’Isabelle ressent avant de monter sur scène (…) Et, en même temps, j’ai toujours la trouille qu’elle se prenne le pied dans le micro, par exemple. Je ne suis pas un spectateur lambda. Avec elle, j’ai peur. Je voulais éprouver cela. Elle a été très présente, j’ai beaucoup répété avec elle. Elle m’a beaucoup soutenu, beaucoup aidé“.

  • Éric Dupond-Moretti a 60 ans : passion rapaces et corrida, secrets fous et drames d'enfance

    Éric Dupond-Moretti fête ses 60 ans. Le ténor du barreau est un personnage controversé, qui a obtenu 145 acquittements et se retrouve haï d'un grand nombre de magistrats. Portrait à travers ses (étonnantes) passions, ses drames familiaux et sa vie amoureuse.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Si les tourtereaux sont manifestement toujours soudés, ils ne sont pas pour autant collés l’un à l’autre. Pendant le confinement, c’était chacun chez soi. Isabelle Boulay était restée avec son fils, au Québec, tandis que son homme, lui, passait ses journées seul à Paris. Loin des yeux, mais certainement près du cœur…

Source: Lire L’Article Complet