Renaud et Romane Serda : passion, démons, excès… pourquoi ils ont divorcé

Romane Serda s’est confiée sur son histoire avec Renaud dans "Paris Match". Leur rencontre, l’alcool, leur fils… (et malgré 5 paquets de clopes par jour) : la belle reste "inséparable" de son ex-mari, mais a révélé pourquoi "il fallait" qu’ils se séparent…

Je le connais assez pour savoir que c’est le genre de faux pas qu’il n’aime pas“, a commenté son frère David Séchan, dans Paris Match. Quand à Romane Serda, elle est persuadée que ce passage à vide n’est que temporaire : “C’est ce qui peut le pousser à se remettre au boulot. Pour montrer que, face à l’adversité, Renaud est toujours là“.

Renaud : 5 paquets de cigarettes par jour ?

Il est le père de mon fils, il est ma famille. Il sait que je serai toujours là pour lui, même s’il a fallu du temps pour accepter l’idée que j’aie un autre homme dans mon existence“, a confié Romane Serda, pas près d’abandonner Renaud, qui, depuis qu’il tente de rester sobre, a développé une addiction aux cigarettes.

Selon Paris Match, l’interprète de Mistral Gagnant aurait pendant quelques temps fumé pas moins de cinq paquets de cigarettes par jour.

  • Renaud : sa fille Lolita Séchan partage "nouvelles pourries" et "grands chagrins"

    Lolita Séchan, la fille du chanteur Renaud, a publié un message de détresse sur Instagram, où elle évoque de "grands chagrins". De quoi réveiller l'inquiétude des fans du chanteur…

Désormais, selon ses confidences, le chanteur de 68 ans parviendrait à rester loin du tabac.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Lors d’un récent check-up chez le médecin, celui-ci l’aurait rassuré… peut-être un peu trop. “J’ai les poumons d’un ado de 18 ans“, a-t-il fièrement déclaré dans l’hebdomadaire. Souhaitons-lui de “rester debout” encore bien longtemps…

Source: Lire L’Article Complet