"Qu'il ferme sa gueule" : le coup de colère du général missionné par Emmanuel Macron envers l'architecte en chef de Notre-Dame de Paris

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Mercredi 13 novembre 2019, l’ancien-chef d’état major, Jean-Louis Georgelin était invité de la comission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale. Nommé comme superviseur des travaux de Notre-Dame de Paris par l’Élysée, il en a profité pour pousser un coup de gueule à l’encontre de l’architecte de la reconstruction.

Pendant 15 heurs, le 15 Avril 2019 l’un des monuments les plus connus de la capitale française a pris feu. Notre-Dame de Paris a vécu un incendie majeur en plein coeur de sa charpente : la flèche et la toiture totalement ravagés, les dégâts se sont révélés plus qu’importants. Suite à cela, un élan de solidarité s’était alors mis en place et près d’1 milliard d’euros avait été récolté. Sept mois après le désastre, la cathédrale garde ses portes fermées et les travaux, d’une complexité extrême, commencent doucement. Si les choix concernant les matériaux et l’esthétisme du lieu n’ont toujours pas été arrêtés, c’est pour l’instant le démontage de l’échafaudage de métal qui est en cours. Le projet de rénovation est, lui, toujours en discussion.

>>> Incendie Notre-Dame de Paris : François-Henri Pinault, la famille Arnault… d’où proviennent les 300 millions d’euros de dons ?

Aussi, mercredi 13 novembre 2019, le représentant spécial d’Emmanuel Macron, le Général Jean-Louis Georgelin, était l’invité de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale. L’ancien chef d’état-major des armés avait été nommé superviseur par l’Elysée concernant les travaux de Notre-Dame. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne porte pas dans son coeur l’architecte du projet Philippe Villeneuve... En effet, lorsqu’est venue la question de la reconstruction de la flèche il a eu à l’encontre de l’architecte non présent dans la salle une phrase assez violente : “Je lui ai déjà expliqué plusieurs fois (…), qu’il ferme sa gueule et que nous avançons en sagesse pour que nous puissions sereinement faire le meilleur choix pour Notre-Dame, pour Paris, pour le monde” a-t-il déclaré sous les cris de contestations de l’assemblée.

À lire aussi: Notre-Dame de Paris : la comédie musicale appelée à se reformer pour un appel aux dons

Source: Lire L’Article Complet