Que devient Davina du duo Véronique et Davina ?

Figure des années 80 et de l’émission Gym Tonic sur Antenne 2, Davina ne fréquente plus vraiment les salles de sport. L’ex-complice de Véronique consacre désormais sa vie au bouddhisme.

Tou-tou-tou-you-tou, tou-tou-you-tou”. Pour tous ceux qui ont traversé les années 80, impossible d’échapper à ce refrain et à Gym Tonic, émission d’aérobic culte portée par Véronique et Davina durant quatre ans. Un tandem que l’on va retrouver vendredi 5 février sur France 3, dans Les duos mythiques de la télévision, même si les deux femmes ont quitté les studios depuis longtemps. Passionnée de déco, Véronique de Villèle, qui fût une grande amie de Mireille Darc, a notamment sorti plusieurs livres tout en continuant à enseigner le fitness aux seniors, tandis que Davina Delor a pris une trajectoire beaucoup plus opposée : celle de la spiritualité.

A 69 ans, l’ex-figure du fitness a rangé son body fluo pour un habit de nonne et se consacrer au bouddhisme. Très loin de la vie parisienne, elle a converti une maison de campagne du Poitou en monastère Chökhor Ling, où elle vit avec d’autres moniales. Celle qui a fait voeu de célibat a aussi changé de nom. Elle se fait appeler Davina Gelek Drölkar et enseigne notamment le yoga.

Une rencontre avec le Dalaï-Lama

Transmis par sa mère durant l’enfance, son amour pour le bouddhisme s’est réveillé lors de sa rencontre avec le Dalaï-Lama, en 2003 à Bercy. “A son passage, je suis la première à qui il serre la main. Un signe ? A cet instant, je décide de m’engager totalement dans le bouddhisme, écrit-elle en 2017 dans Paris Match. Son chemin passera ensuite par la Birmanie pour un pèlerinage, puis par ses premiers engagements aux côtés d’un maître tibétain. Une deuxième rencontre aura également lieu avec le Dalaï-Lama, cette fois au Tibet.

C’est aussi la religion qui l’aidera à surmonter la mort brutale de son fils de 23 ans, d’une rupture d’anévrisme. “Une fois le choc passé, il me fut indispensable d’apprendre à vivre la souffrance”, expliquait-elle. Même si durant ses années télé, Davina n’a jamais mis de côté sa spiritualité. Etudes de médecine chinoise, de psychopathologie, d’acupuncture, pratique du yoga… Davina mène alors une existence “très éloignée des mondanités parisiennes” et “quasi monacale”, poursuivait-elle dans Paris Match. Les prémices de la vie spirituelle qu’elle adoptera quelques années plus tard.

Ses conseils en temps de coronavirus

Avant de revenir vendredi sur France 3, dans Les duos mythiques de la télévision, Davina a refait parler d’elle fin 2020. Sur Europe 1, elle était venue raconter sa nouvelle vie mais aussi donner quelques conseils pour vivre en temps de coronavirus. “La première chose à faire, ce n’est pas de s’éloigner, mais au contraire se rapprocher. Ouvrir davantage son cœur et sa compréhension aux autres, conseillait-elle. Malgré les différences, malgré les oppositions, les critiques ou quoi que ce soit. De toute façon, nous sommes là, sur cette terre, pour être ensemble. Moi, j’y crois, c’est ma première philosophie, c’est ma religion.”

Crédits photos : Cédric Perrin/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet