PPDA : qui sont ses enfants ?

Patrick Poivre d’Arvor est accusé de viols par l’écrivaine Florence Porcel, comme l’a révélé Le Parisien jeudi 18 février 2021. Mais alors, de qui est composée la famille de PPDA ? Le journaliste de 73 ans est papa de sept enfants dont trois sont décédés.

  • Patrick Poivre d'Arvor
  • Claire Chazal

Patrick Poivre d’Arvor est dans la tourmente. Plus d’un mois après la parution de l’ouvrage de Camille Kouchner La Familia grande (éd. Seuil) et quatre semaines après le dépôt de plainte de Coline Rojtman-Berry contre son père Richard Berry qu’elle accuse d’inceste, une autre femme sort du silence. Il s’agit de Florence Porcel, qui a porté plainte contre PPDA pour viols, comme l’a rapporté Le Parisien jeudi 18 février 2021. Des accusations qui risquent de secouer la famille de l’ancien présentateur du 20 Heures de TF1, bien qu’il reste, à ce stade, présumé innocent. En effet, le journaliste de 73 ans est père de sept enfants. Les six premiers d’entre eux sont nés de son ancienne relation avec Véronique Courcoux qu’il a épousée en avril 1971 avant de divorcer en 2010. Il s’agit de Dorothée née en 1963, d’Arnaud né en 1972, de Tiphaine née en 1974, de Solenn née en 1975, de Garance mort-née en 1980, et de Morgane née en 1981. Son dernier enfant qui se prénomme François, est né en 1995 de son ancienne idylle avec Claire Chazal.

Trois des enfants de Patrick Poivre d’Arvor sont décédés. Tiphaine a été victime de la mort subite du nourrisson en 1975. Vingt ans plus tard, sa fille Solenne, qui souffrait d’anorexie mentale s’est suicidée à l’âge de 19 ans. “Merci pour tout mais je n’aime pas la vie”, avait-elle écrit dans une lettre d’adieu déchirante adressée à son père. Puis, en 1980, son ex-femme a accouché de Garance, un bébé mort-né. Dans une interview accordée à Gala en 2015, le visage emblématique du PAF s’était confié sur ces drames qui ont fait basculer sa vie. “La première, Tiphaine, a été victime de la mort subite du nourrisson. Au moment de sa naissance, comme de sa mort, j’étais en reportage, loin, je n’ai pas eu le temps de vraiment la connaître et cela résonne comme un regret”, racontait-il avant de poursuivre : “Puis, il y a eu celle que l’on souhaitait appeler Garance, qui n’a pas vu le jour car sa mère a eu un accident de voiture et a perdu le bébé à quelques jours du terme. Et Solenn. Qui s’est suicidée à dix-neuf ans. On avait une vraie complicité, bien au-delà de la simple relation père-fille. Elle me manque. En même temps elle est là. Dans le cœur de ceux qui l’ont aimée. Et dans cet hôpital, la Maison de Solenn, que l’on a créé en 2004 pour combattre cette maladie…”

Ce secret autour de son fils François

C’est en août 2005 à travers son ouvrage intitulé Confessions (Éditions Fayard) que Patrick Poivre d’Arvor a officiellement confirmé être le père de François, fils de Claire Chazal. Dans ce livre dont Le Parisien dévoilait quelques extraits à l’époque, l’auteur explique les raisons de ce secret de polichinelle si longtemps caché. “Essentiellement pour protéger François, Claire et moi”, écrit-il. Et d’ajouter : “Nous avions fixé à l’âge de 10 ans, le moment où cette histoire qu’il connaissait bien et vivait tout aussi bien serait révélée aux autres. (…) Désormais mon nom est accolé à celui de sa mère, qu’il portait depuis sa naissance.”

Source: Lire L’Article Complet