PHOTO – « Quelle émotion » : Christian Estrosi fou de joie, sa fille Laura s’est mariée

Christian Estrosi est un père et un maire heureux. Le premier édile de Nice a marié sa fille, Laura, ce vendredi 2 juillet. Et c’est évidemment lui qui a célébré l’union…

C’était un grand jour pour Christian Estrosi. Ce vendredi 2 juillet, le maire de Nice a célébré un mariage, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agissait du mariage de sa fille, Laura. Un moment qu’il a souhaité partager avec sa communauté Instagram en postant plusieurs photos du jour J. On y aperçoit Christian Estrosi aux côtés de sa fille, Laura, et de son nouveau gendre, Jeremy, ainsi qu’une photo des jeunes mariés de dos face à la page. Des clichés qu’il a accompagnés d’une légende : “Tous mes vœux de bonheur Laura & Jeremy. Quelle émotion d’être père et maire pour vous unir.”

Christian Estrosi est l’heureux père de trois filles, Laura et Laetitia, nées de son premier mariage avec Dominique Sassone, ainsi que de Bianca, née en 2017 de sa seconde union avec la journaliste Laura Tenoudji. Cette dernière était d’ailleurs présente au mariage. Elle n’a pas manqué de féliciter sa belle-fille en story de son compte Instagram, en partageant une photo des amoureux avec pour légende “Tous mes vœux de bonheur”. Ce samedi 3 juillet, la chroniqueuse de Télématin a, à nouveau, publié un cliché de sa belle-fille pris lors du mariage religieux, cette fois.

https://www.instagram.com/p/CQ1trVUDcDV/

A post shared by Christian Estrosi (@cestrosi)

Christian Estrosi a quitté Les Républicains en mai dernier

Un week-end chargé mais heureux donc pour le maire de Nice qui a connu des semaines difficiles. Christian Estrosi a, en effet, annoncé en mai dernier qu’il claquait la porte des Républicains (LR). Alors qu’il défendait un accord avec le parti présidentiel, La République en marche, pour les élections régionales de Provence-Alpes-Côte d’Azur, le maire de Nice avait fait face à un refus de la direction de son parti. Christian Jacob avait alors indiqué, lors du conseil stratégique du parti, à Renaud Muselier, président de la région Paca, qu’il avait des “amis malfaisants” en référence notamment à Christian Estrosi. Des propos à la suite desquels le maire de Nice avait déclaré dans Le Figaro : “Je n’avais jamais subi une telle violence dans mon parti.”

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet