PHOTO Bruno Guillon publie un cliché des « derniers jours » de tournage des Z’amours

C’est le Parisien le 20 mars dernier qui l’avait annoncé le premier, l’émission culte les Z’amours qui régalait l’Hexagone d’anecdotes coquines depuis 26 saisons n’en connaitrait pas de nouvelle. Si Bruno Guillon ne s’était pour l’heure pas exprimé sur le sujet, sa dernière publication Instagram n’est pas passée inaperçue.

Bruno Guillon

Le 20 mars dernier, le Parisien avait lâché une bombe sur les fans de l’émission Les Z’amours, annonçant son arrêt à la fin de la vingt-sixième saison. De quoi choquer et attrister Jean-Luc Reichmann, qui avait animé le jeu de France 2 de 1995 à 2000. Partageant une photo souvenir sur le plateau des Z’amours, il avait indiqué en légende : “Une page se tourne. […] Il y a 26 ans nous débutions une aventure merveilleuse ensemble, avec vous, qui se termine aujourd’hui. Plus de 5 ans de bonheur à présenter LES Z’AMOURS qui m’ont permis également d’en être là où je suis. Une grande pensée à toutes les équipes des Z’amours.”

La raison de cette déprogrammation pourrait sembler bien mystérieuse aux fans de l’émission qui connaît un succès qui ne s’est jamais démenti. Et de fait il ne s’agirait pas d’un problème d’audience selon le Parisien : France Télévisions souhaiterait mettre en avant des programmes originaux inventés dans l’Hexagone ce qui n’est pas le cas des Z’amours…

C’est la fin

Tandis que de nombreux téléspectateurs attendaient un cinglant démenti à l’article du Parisien c’est au contraire une confirmation de leurs craintes qu’a dévoilé Bruno Guillon sur son compte Instagram. L’animateur du jeu pose en effet devant son miroir dans la loge avant l’enregistrement de nouveaux épisodes, un air sérieux sur le visage. Derniers jours … Les Z’amours ” indique-t-il dans la langue de Shakespeare confirmant ainsi la mauvaise nouvelle. “Prends un élément de décor en souvenir… ” lui lance une internaute, tandis que Benjamin Morgaine et Laurence Boccolini lui apportent leur soutien. Nombreux sont les abonnés qui découvrent ainsi la décision de France 2, une décision incomprise et pas digérée. ” J’espère sincèrement que la chaîne publique va vous garder. Ce ne sont pas les émissions qu’il faut arrêter mais les conneries s’exaspère un internaute tandis qu’une autre regrette ” Trop triste. j’aurais adoré y participer avec mon partner in crime“. Trop tard semble-t-il, le sort en est jeté…

https://www.instagram.com/p/CNfAo3Ynux_/

A post shared by Bruno Guillon (@brunoguillonoff)

Source: Lire L’Article Complet