Pékin Express : les conséquences de l'arrêt du tournage de la prochaine saison

Le 16 mars dernier, M6 a annoncé sur sa page Twitter l’arrêt du tournage de la prochaine saison de “Pékin Express”. En cause : l’épidémie de coronavirus qui, après la Chine, a touché plusieurs pays du monde, dont la France. Ce week-end, Stéphane Rotenberg s’est expliqué au micro de RTL sur les circonstances de ce bouleversement, lui qui s’était envolé pour l’Afrique de l’Est quelques jours avant l’annonce de la chaîne.

Ce mardi 31 mars, les téléspectateurs ont rendez-vous sur M6 pour suivre la demi-finale de la saison anniversaire de “Pékin Express”. A ce stade de la compétition, ils sont encore trois binômes en lice : Mathieu et Thomas (les frères bûcherons), Julie et Denis (le couple corse) et Aurélie et Pauline (les soeurs lilloises).

En attendant de découvrir les deux binômes qui décrocheront leur place en finale de la compétition, M6 a annoncé une mauvaise nouvelle le 16 mars dernier sur Twitter. En effet, le tournage de la prochaine édition de “Pékin Express” a été arrêté à cause du coronavirus qui continue de s’étendre partout dans le monde. Stéphane Rotenberg s’était envolé début mars vers l’Afrique de l’Est avec des duos inédits. Mais l’épidémie a tout chamboulé. Cette course devait démarrer en Ouganda puis se poursuivre en Ethiopie pour se finir à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

“On sera très, très en retard”

Ce week-end, Stéphane Rotenberg est sorti de son silence sur cette saison de “Pékin Express” au micro de l’émission “On refait la télé” sur RTL. “On a fait très peu d’émissions. On a dû rentrer quand la situation devenait vraiment trop compliquée et donc là, on sera très, très, en retard. On espère repartir dès que les conditions seront réunies, mais là, la production de la prochaine saison – qui devait être pour cet été – pour le coup est compromise. On a quelques émissions en boîte, mais très, très peu”, a-t-il confié.

Et de poursuivre : “C’est très lourd à mettre en route et effectivement, lorsqu’on pourra repartir, on ne pourra pas repartir du jour au lendemain, c’est très compliqué. Mais on repartira”.

Source: Lire L’Article Complet