Patrick Duffy (Dallas), 72 ans, sans tabou sur sa sexualité : « Rien n’est diminué »

L’alchimie est complète. Dans le dernier numéro de Gala, en kiosque ce jeudi 5 août, Patrick Duffy a fait de tendres révélations sur son historie d’amour avec Linda Purl. Un entretien intime pendant lequel l’acteur s’est laissée-aller à quelques confidences sur sa vie sexuelle.

Si Dallas était un univers impitoyable, Los Angeles est un véritable havre de paix pour Patrick Duffy. À 72 ans, l’iconique interprète de Bobby Ewing semble être plus heureux et épanoui que jamais. Son histoire d’amour avec Linda Purl y est certainement pour quelque chose. Pendant le premier confinement, en mars 2020, Cupidon a tiré ses fameuses flèches en direction des deux acteurs. Une tendre idylle sur laquelle est revenu Patrick Duffy, le temps d’une interview publiée dans le dernier numéro de Gala, ce jeudi 5 août. Si leurs premiers échanges se sont faits virtuellement grâce à un groupe d’amis sur Zoom, une fois les restrictions sanitaires assouplies, les deux tourtereaux se sont empressés d’organiser une vraie rencontre. Il y a un an, la star de la série Notre belle famille se mettait au volant de sa voiture pour retrouver l’actrice de la série Happy Days qui faisait battre son coeur depuis trois mois. “J’ai conduit 23 heures d’affilée (…) Je suis parti de l’Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis pour aller jusqu’à sa maison du Colorado. J’ai roulé sans m’arrêter, explique-t-il. Une décision radicale, mais nécessaire, qui permettait ainsi à Patrick Duffy “de vérifier l’existence de cette alchimie” avec Linda Purl.

Et ce long voyage en valait la peine. À peine arrivée au domicile de sa dulcinée, de sept ans sa cadette, le coup de foudre s’est très vite confirmé. S’ils partagent de tendres moments en dégustant une bonne bouteille de vin tout en écoutant leurs chansons préférées, leur complicité est également présente au sein du lit conjugal. Le temps de cet entretien, le comédien septuagénaire s’est laissé aller à des révélations sur sa nouvelle vie sexuelle. Vous savez, rien n’est diminué. Cependant, on ne cherche plus à impressionner son partenaire. Il y a moins de pression, confie-t-il. Tout ce que l’on fait est une expression de l’amour que l’on ressent et on a besoin de le montrer à l’autre. » Tout n’est donc pas si noir dans l’histoire du confinement et de la pandémie.

Une parfaite osmose

“L’amour m’est tombé dessus sans que je m’y attende”, avoue Patrick Duffy dans les colonnes de Gala. Si Patrick Duffy n’était “pas particulièrement intéressé par une relation”, le hasard a néanmoins bien fait les choses. En raison de la distance qui les sépare, les deux jeunes amants vivent entre l’Oregon, Los Angeles et le Colorado. De quoi augmenter le plaisir des retrouvailles. “Aujourd’hui, c’est fabuleux, s’enthousiasme l’acteur de la série culte Dallas. Ensemble, nous cuisinons (…) et nous savourons la chance que nous avons d’être heureux ensemble.”

En plus de filer le parfait amour derrière les fourneaux, les deux acteurs le sont également dans les salles de gym. Pour garder leur forme olympique, les tourtereaux se soutiennent mutuellement lors de séances de sport. “Avec Linda nous faisons du cardio, du stretching mais de façon assez relax”, explique le comédien. Patrick Duffy et Linda Purl semblent être de parfaites âmes soeurs.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet