Pascal Légitimus victime d’agressions racistes : ses terribles révélations

Invité de l’émission Un monde un regard sur Public Sénat ce vendredi 18 novembre, Pascal Légitimus est revenu sur sa carrière et notamment sur son recours à l’humour face au racisme. L’humoriste a alors confié avoir été victime d’actes de racisme, dont certains particulièrement violents, dès son enfance.

Si les téléspectateurs sont habitués à le voir dans des sketchs des Inconnus et dans des rôles comiques, Pascal Légitimus a livré, ce vendredi 18 novembre, un témoignage grave sur le plateau de l’émission Un monde un regard sur Public Sénat. Français métisse d’origine arménienne et antillaise, l’humoriste s’est confié sur les actes de racisme auxquels il a fait face, y compris de la part de ses camarades, à l’école, dès son plus jeune âge : « Quand vous avez 200 Cotons-Tiges dans une cour d’école et un cachou, on ne voit que le cachou. Dans les années 70, c’était chaud quand même, je pense qu’il y a beaucoup d’enfants qui étaient mal éduqués. »

« Moi, on m’a brûlé mes vêtements. On m’a pissé dessus, on m’a frappé. J’ai subi beaucoup de choses », a-t-il notamment raconté face à une Rebecca Fitoussi médusée par tant de violence. L’âge adulte et la célébrité n’ont malheureusement pas arrêté ces agressions : Pascal Légitimus a ainsi confié avoir été victime d’agressions verbales et avoir reçu, par le passé, de nombreux courriers injurieux. Le racisme l’a également poursuivi dans sa carrière : « Toute ma vie j’ai reçu des scénarios où c’était marqué ‘noir’, ‘Africain’, ‘racaille’, ‘chauffeur de taxi’ mais moi je disais : ‘je veux faire le rôle du médecin ou de l’avocat' », a-t-il ajouté.

A cause du racisme : « Enfant, on m’a brulé mes vêtements et pissé de dessus, on m’a frappé » révèle Pascal Légitimus.dans "Un monde un regard" @fitouss
👉 En replay : https://t.co/AACCsURRmm pic.twitter.com/0G3iDhstkU

⋙ Les Inconnus : le cinéma, c’était aussi leur destin !

“Cela m’a forgé”

« Si je devais refaire la même chose, je pense que, le parcours, je le referais identiquement pareil. Cela m’a forgé« , a tout de même concédé le comédien, tout en précisant qu’il ne garde ni rancœur, ni haine. « Mon père et ma mère m’ont bien éduqué. Ils m’ont fait comprendre qu’il fallait être dans l’empathie”, a-t-il précisé. Pascal Légitimus estime que c’est justement cette éducation bienveillante qui lui a permis de passer outre ces agressions. “Si j’avais été dans une colère et dans une rage, je ne serais pas là aujourd’hui. Je me serais battu, je serais devenu un voyou pour me venger, a-t-il conclu.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran/Twitter @publicsenat

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Pascal Légitimus

Autour de

Source: Lire L’Article Complet