"Ouverte de tous les côtés" après son accouchement, Loana fait passer sa fille, Mindy, pour morte auprès du papa "pour voir sa réaction"…

Loana s’est confiée à cœur ouvert dans l’ouvrage "Sexisme Story, Loana Petrucciani," de Paul Sanfourche. Après avoir évoqué ses addictions, son ex ou encore sa bipolarité, elle a finalement abordé le sujet de son accouchement difficile et de sa fille Mindy…

C’est un sujet sensible que l’auteur du livre “Sexisme Story, Loana Petrucciani”, a réussi à aborder avec la principale intéressée : sa grossesse non voulue, et le placement de son bébé à d’adoption. Un souvenir douloureux, que l’ancienne candidate de télé réalité évoque avec pourtant beaucoup de recul.

À travers son témoignage, Paul Sanfourche révèle donc que Loana est tombée enceinte à l’âge de 19 ans alors qu’elle prenait la contraception. Pas encore connue du public, la jeune femme de l’époque était en couple avec Gwanaël, mais qui n’était pourtant pas le père de l’enfant… “L’horreur ! J’étais enceinte du meilleur ami de l’homme avec qui je vivais“.

“J’ai cru mourir”

Addict à la cocaïne, la future maman se retrouve alors dans une situation avec laquelle elle veut en finir au plus vite “Comment j’allais l’élever ? Ça tombait mal… Je n’avais pas de famille, je vivais chez quelqu’un d’autre. C’était pas possible pour moi” et décide donc d’aller se faire avorter en Espagne, mais lors de son trajet en avion Loana change d’avis “Je vois son visage, ses doigts, ses pieds. Ce n’était plus possible“. Finalement, après neuf mois de grossesse, cette dernière donne la vie, en janvier 1998. Un accouchement dont elle se rappellera toute sa vie, “J’étais ouverte de tous les côtés, parce que j’étais pas préparée, sans péridurale. J’ai cru mourir“. Après dix heures de travail en salle d’accouchement la jeune femme était à bout, “Je n’en pouvais plus… Je ne sais même pas comment j’ai fait pour ne pas tomber dans les pommes. On a mis ma fille sur moi et elle était magnifique. Moi, je souffrais mais j’étais tellement contente qu’elle ne soit pas prématurée”.

Elle fait croire à une mort subite du nourrisson

C’est une petite fille, Mindy. Une naissance magique que Loana n’a pas assumé, “C’est là que j’ai pris la décision, en y réfléchissant bien, de la faire adopter”. Placée en famille d’accueil, celle qui brillera ensuite face aux caméras du Loft Story choisit alors de mentir au père, “Je sais pas, j’ai eu ce truc de lui dire qu’elle avait eu la mort subite du nourrisson”. Un mensonge absolument incroyable, « Pour voir sa réaction… » avant que ce dernier apprenne finalement l’existence de sa fille par la presse quelques mois plus tard et obtiendra ensuite la garde exclusive de celle-ci. De son côté, Loana ne reverra jamais sa fille “Après, les années sont passées. Je savais qu’il avait rencontré une femme, que c’était une bonne belle-mère. Ils avaient créé une vraie famille autour d’elle. Je me suis dit, peut-être par manque de courage, je ne vais pas frapper à la porte : ‘Coucou, je suis ta mère, tu ne me connais pas…'”

À voir aussi : La dernière vidéo Instagram de Loana qui inquiète les internautes 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet