Mylène Farmer face à ce "cauchemar récurrent" : elle se confie pour la première fois sur ses peurs et sa vie privée

Lors d’un entretien avec le Parisien pour parler du documentaire à son sujet, Mylène Farmer a également évoqué sa vie privée, en donnant quelques détails sur sa situation amoureuse, et ses peurs récurrentes.

Mylène Farmer est LA personnalité secrète dans le monde de la musique. Très énigmatique dans ses clips, la chanteuse l’est aussi sur sa vie privée, et n’évoque que très peu de sujets personnels lors d’interviews.

C’est ce soir, ce vendredi 25 septembre que les fans de la chanteuse vont pouvoir découvre « L’Ultime Création », le documentaire dédié à Mylène Farmer et à ses représentations sur scène. Ce long métrage sera diffusé sur Amazon Prime Vidéo, et nul doute qu’il va faire un carton. Pour l’occasion, celle qui n’accepte que très rarement les interviews a finalement dit oui à nos confrères du Parisien. En plus de se confier à propos de cette sortie tant attendue, la chanteuse a également fait quelques aveux bien plus personnels.

Que ceux qui l’admirent soient rassurés… Je suis célibataire” a avoué celle qui a vendu plusieurs millions d’albums dans sa carrière. Mais, la chanteuse n’est pas seule, “Je vis avec un capucin. Qui n’est pas un moine mais un petit singe“. Et si Mylène Farmer est seule, ce n’est finalement pas par hasard puisque cette dernière a très peur de la maladie, mais surtout, “La mort des gens que j’aime. C’est l’abandon ultime. La souffrance animale…“. Une confession unique, qu’elle terminera par une explication de son comportement sur scène, “je m’abandonne parce que je n’ai plus peur d’être abandonnée.”. En effet, dans ce documentaire, la chanteuse va révéler une partie d’elle que personne ne connaît, “C’est sans doute ma confession la plus intime dans ce documentaire. Je me suis suffisamment sentie en confiance avec Mathieu (le réalisateur) pour accepter d’être suivie de si près. Cela me renvoie à un cauchemar récurrent. J’arrive en scène et la salle est vide. La peur viscérale de l’abandon existe chez moi depuis mon enfance.“.

En effet, si elle donne tant à son public et ses fans lors de chaque concert, c’est pour une bonne raison, “Cet échange avec le public est tellement vital.” Et à la question de ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas été artiste, Mylène Farmer a déjà la réponse “c’est difficile de répondre. Dans une autre vie, je pense que mon amour des animaux l’emporterait. Idéalement je serais à la fois vétérinaire et refuge.“.

À voir aussi : Mylène Farmer annonce une nouvelle tournée 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet