Muriel Robin, optimiste pour la suite de "I love you coiffure" ? Elle répond

Lundi 21 décembre 2020, TF1 diffusait le téléfilm signé Muriel Robin, I love you coiffure. Malgré une compile de ses meilleurs sketchs, le format n’a pas fait l’unanimité auprès du public. Un accueil glacial qui pourrait mettre en péril la suite de sa carrière de réalisatrice…

  • Muriel Robin
  • Anne Le Nen

Les sept millions de téléspectateurs seront-ils de nouveau au rendez-vous ? Lundi 21 décembre 2020, TF1 diffusait I love you coiffure, un téléfilm signé Muriel Robin qui reprend les meilleurs sketchs de l’humoriste avec un florilège d’invités surprise. La compagne d’Anne Le Nen, qui a longtemps hésité à prendre son téléphone pour contacter ses confrères du cinéma, est entrée dans la peau d’un de ses personnages les plus cultes : une coiffeuse, passionnée par son chien et très fusionnelle avec ses clients les plus fidèles du salon. Pour cela, Muriel Robin a enfilé plusieurs casquettes dont celle de réalisatrice. Et malheureusement, I love you coiffure n’a pas convaincu.

Une demi-heure après le début du téléfilm diffusé sur TF1, les internautes se sont déchaînés en dézinguant le programme par centaines de tweets. Si l’humoriste n’a toujours pas réagi au flot de critiques négatives, elle n’écarte pas une suite pour autant.

“J’ai adoré, je veux que ça continue”

Interrogée par Télé Star au sujet de son téléfilm I Love you coiffure, la confidente de Pierre Palmade a confié qu’elle n’aurait pas pu faire naître ce projet sans l’aide et le soutien de sa femme et celui de sa cheffe opératrice : “La première surveillait tout derrière le combo et la seconde a fait des images incroyables”. Cependant, elle ne s’attendait certainement pas à recevoir un accueil si mitigé…

Alors que I love you coiffure n’avait toujours pas été dévoilé au grand public, Muriel Robin avait fait un retour sur son expérience de réalisatrice. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la comédienne avait hâte de rempiler : Avec Anne, qui écrit également, nous avons créé notre société et travaillons sur un long-métrage que je réaliserai. A soixante-cinq ans, je ne vais pas réaliser un film tous les trois ans. J’ai adoré et je veux que ça continue“, a-t-elle affirmé à nos confrères. En espérant que sa motivation n’ait pas été entachée par l’accueil glacial du public pour ce premier essai…

A lire aussi : “J’ai perdu 10 kilos” : Muriel Robin dévoile les secrets de sa perte de poids pendant le confinement

Source: Lire L’Article Complet