Mort de Valéry Giscard d'Estaing : les causes du décès révélées

Mercredi 2 décembre 2020, l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, est décédé à l’âge de 94 ans. Son entourage a donné les raisons de ce décès.

  • Valéry Giscard d'Estaing

L’ancien président de la République a rendu son dernier souffle. Mercredi 2 décembre 2020, Valéry Giscard d’Estaing est décédé à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans. Pour certains, cela n’a pas été une surprise… En effet, la santé de l’homme politique était source d’inquiétude depuis plusieurs semaines. Le père de quatre enfants avait déjà effrayé son entourage en septembre dernier suite à une insuffisance respiratoire inquiétante. À l’époque, c’est le SAMU qui était venu le brancarder à même son domicile parisien pour l’admettre en urgence à l’hôpital Georges-Pompidou dans le XVème arrondissement de Paris. Le mari d’Anne-Aymone avait été placé en service de réanimation après une infection aux poumons. Si l’on pensait “VGE” sorti d’affaire les jours suivant, sa santé se serait en réalité dégradée…

L’ancien président de la République est mort “des suites du Covid-19”

Selon les informations de ses proches, communiquées par l’AFP, Valéry Giscard d’Estaing est décédé “des suites du Covid-19, entouré de sa famille”. L’ancien président de la République avait rejoint sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher après un séjour au CHU Trousseau de Tours le 20 novembre dernier pour “insuffisance cardiaque”. L’homme politique avait subi une pose de stent pour prévenir les risques d’arrêt cardiaque. Si son entourage assure que Valéry Giscard d’Estaing est “encore fatigué” mais avec “une bonne voix”, son état général ne se serait pas vraiment arrangé avec le temps. Moins de deux semaines après son retour à domicile, Valéry Giscard d’Estaing décède d’une insuffisance cardiovasculaire.

Le plus jeune président de la Vème République avait fait une dernière apparition en public le 30 septembre 2019 lors des obsèques de Jacques Chirac à l’église Saint-Sulpice à Paris. Cependant, ses funérailles risquent de ne pas se passer de la même manière. En effet, comme l’a précisé la famille du chef de l’Etat, ce dernier aurait donné des indications au sujet de ses obsèques qu’il voulait “dans la plus stricte intimité familiale”.

Source: Lire L’Article Complet