"Miss France" : Sylvie Tellier tacle Geneviève de Fontenay et sa gestion du concours

Dans une interview accordée à France Dimanche, en kiosque vendredi 18 septembre 2020, la patronne des Miss France évoque son travail prenant et s’autorise un petit tacle à celle qui l’a précédée à son poste : Geneviève de Fontenay.

  • Sylvie Tellier
  • Geneviève de Fontenay

A quoi ressemblera le centenaire de l’élection ? Pour l’heure, Sylvie Tellier, la reine des Miss, tient à préserver la surprise. Tout juste sait-on qu’elle aura lieu au Puy du Fou. Un choix pour le moins original et insolite, alors que le parc a été marqué par plusieurs polémiques liées à la crise du coronavirus. Qu’importe Sylvie Tellier souhaite aujourd’hui insuffler un vent de fraîcheur sur le programme mythique de TF1. Le changement, c’est maintenant pour Miss France ? Pas tout à fait, car le concours reste toujours rétrograde sur certains points (comme l’interdiction formelle des tatouages, dont une candidate a récemment fait les frais). La boss des Miss aimerait toutefois changer de rythme, comme elle le confie dans un entretien accordé à France Dimanche, en kiosque vendredi 18 septembre 2020. Une interview lors de laquelle elle s’autorise d’ailleurs un petit tacle à celle qui l’a précédée, Geneviève de Fontenay.

“Les vraies stars sont les Miss, et pas seulement Geneviève de Fontenay”

“J’adore vraiment ce que je fais. Miss France reste ma passion depuis quinze ans”, commence Sylvie Tellier. “Je suis heureuse d’y apporter toujours un peu plus de modernité. Désormais, les vraies stars sont les Miss, et pas seulement Geneviève de Fontenay. Tout le monde les connaît, et c’est ma fierté.” Si Sylvie Tellier donne énormément de son temps à un travail très prenant, elle reconnaît voir les choses différemment depuis le confinement. “En tant que maman de trois enfants toujours partie le week-end et au bureau la semaine, c’est très compliqué à vivre”, explique-t-elle. “Après la rentrée de mes enfants, je ne les ai plus vus pendant dix jour ! C’est violent. Je ne suis pas blasée mais je suis en réflexion… J’aimerais que d’autres Miss France rentrent dans l’organisation et viennent me décharger, car je ne peux pas tout faire avec ma petite équipe de quatre personnes. Comme lors de mon congé maternité durant lequel Camille Cerf m’a suppléée. Je ne veux pas passer à côté de mes enfants.”

“Je voudrais un peu d’aide”

Toutefois, Sylvie Tellier est loin de se décourager. “Je pense que me voir travailler comme ça ne leur donne pas envie ! Surtout avec un salaire qu’on ne peut leur offrir. Je veux bien comprendre qu’elles préfèrent faire des posts Instagram. Cela dit, je suis attachée à ce travail et je suis en train de réfléchir à une évolution de mon rôle.” Et si elle n’hésite pas à tacler Geneviève de Fontenay, elle n’hésite pas non plus à la remercier. “Grâce à Geneviève, j’ai pu intégrer l’organisation à 25 ans, avec des idées neuves”, glisse-t-elle. “Je n’ai que 42 ans aujourd’hui, mais ce serait bien d’insuffler autre chose. Et comme Miss France est une histoire de famille, je suis convaincue qu’il n’y a qu’une Miss France qui puisse apporter un souffle nouveau.” Sylvie Tellier conclut : “Je ne vais pas partir tout de suite mais je voudrais un peu d’aide… Ne serait-ce que pour passer plus de week-ends chez moi.”

A lire aussi : Miss France 2021 : Sylvie Tellier fait une pause pour se consacrer à ses enfants

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet