"Miss France 2021" : 5 choses à savoir sur l'élection !

Qui succèdera à Clémence Bottino, Miss France 2020 ? Avant de connaître le nom de la future reine de beauté, toute une organisation se met en place pour offrir aux sept millions de téléspectateurs un show exceptionnel à l’occasion du centenaire du célèbre concours de beauté.

  • Sylvie Tellier

Qui dit centenaire du plus grand concours de beauté en France, dit événement exceptionnel. Malgré le contexte sanitaire, lié à la pandémie de Covid-19, le comité Miss France ne pouvait faire l’impasse sur l’élection de sa nouvelle reine de beauté. Cette année, 29 candidates sont en lice pour obtenir la prestigieuse couronne de Miss France. Une soirée historique et tant attendue qui sera riche en surprises détaillées à la presse lors d’une visioconférence à laquelle Femmeactuelle.fr a assisté lundi 30 novembre 2020.

1. Une soirée dans un lieu magique

Pour les cent ans de l’élection Miss France, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands. TF1 a décidé de sortir le grand jeu : un jury d’exception, composé uniquement d’anciennes reines de beauté, des documentaires inédits, une mise en scène pleine de surprises. Et cerise sur le gâteau : celle qui succèdera à Clémence Botino, se verra couronner Miss France 2021 au Puy-du-Fou.

2. Un défilé de maillots de bain particulier

La France, son patrimoine, sa gastronomie, ses revues. Aux quatre coins du monde, la French touch laisse bien souvent rêveur. C’est pourquoi, pour les cent ans de son concours, le comité des Miss a mis à l’honneur la culture française. Un premier tableau rendra hommage à Madame de Pompadour et au château de Versailles. Un second tableau sera dédié au monde du cabaret, les candidates défileront dans les tenues serties de plumes du Moulin Rouge. Enfin l’incontournable défilé en maillot de bain sera un véritable clin d’œil aux icônes du cinéma français dont Catherine Deneuve et Brigitte Bardot. Bien que les Miss feront le show devant une salle vide, le glamour sera bel et bien présent.

3. Les préparatifs des Miss à l’élection

Pas de destination paradisiaque au programme pour les préparatifs au concours. Pour cause de Covid-19, les prétendantes au titre de Miss France sont restées dans l’Hexagone. Cependant, cela ne les empêche pas de vivre une vie de château. C’est entre les murs du château de Versailles que les 29 Miss préparent la soirée du 19 décembre. Cours d’éloquence, cours de bonnes manières, cours de bienséance et tests de culture générale, les Miss n’ont pas le temps de s’ennuyer. Un programme déjà bien chargé avant d’enchaîner les heures de répétition sur la scène du grand carrousel du Puy-du-Fou.

4. Un protocole sanitaire très strict

Difficile de préparer un spectacle d’une telle envergure dans ce contexte de pandémie et de confinement. Depuis maintenant six mois, le comité Miss France fait en sorte de créer des conditions saines pour l’ensemble des participantes et des équipes du célèbre concours de beauté, comme a tenu a le souligner Sylvie Tellier, ancienne Miss France 2002 et directrice générale de l’organisation Miss France. “Nous passons régulièrement les tests de dépistage et prenons très souvent les températures. Contrairement à ce que l’on peut dire, les filles ne mangent pas au restaurant. Nous avons vraiment créé une bulle covid.”

Des règles strictes également prises en compte dans la création des chorégraphies comme l’indique Frédéric Gilbert, le producteur artistique. “Nous avons revu le déroulé des danses pour respecter au mieux les distances de sécurité dans les différentes mises en scène. Pendant les répétitions les filles sont masquées. Il n’y aura peut-être pas d’accolade ni d’embrassade comme dans les précédentes danses mais le spectacle sera au rendez-vous.”

5. Jean-Pierre Foucault fidèle au poste

Si des bruits de couloir laissaient penser que Jean-Pierre Foucault laisserait son écharpe d’animateur du concours de Miss France, il n’en est rien. Bien au contraire, le présentateur star de la chaîne TF1 n’aurait manqué cette centième cérémonie pour rien au monde. “Ce sera pour moi ma vingt-sixième présentation du plus grand concours de beauté de France. Je m’en souviens encore comme si c’était hier. C’était à Lille et Mélody Vilbert était élue Miss France 1995, déclarait-il le temps de cette visioconférence. On a souvent dit que l’élection précédente (Miss France 2020) serait ma dernière. Même si beaucoup de présentateurs souhaiteraient ma place, je peux vous le dire : ‘’vous pouvez encore faire la queue comme tout le monde’’”. L’emblématique animateur du jeu Qui veut gagner des millions ?”semble avoir dit son dernier mot quant à sa participation à ce show très attendu.

Alors à vos agendas ! Retrouvez Sylvie Tellier, Jean-Pierre Foucault et Iris Mittenaere, le samedi 19 décembre en direct du Puy-du-Fou sur TF1, afin de découvrir le nom de la prochaine Miss France 2021.

Source: Lire L’Article Complet