Miss France 2020 : ce qui a terrifié la mère de Clémence Botino pendant la cérémonie

Ce 14 décembre, Clémence Botino, Miss Guadeloupe, est devenue Miss France 2020. Au cours de cette cérémonie, qui se déroulait au Dôme de Marseille, la jeune femme a réalisé un sans faute. Mais cela n’a pas empêché sa mère d’angoisser.

La plus belle femme de France pour l’année 2020 est… Clémence Botino, Miss Guadeloupe 2019. La jeune femme de 22 ans a remporté la couronne, succédant ainsi à Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Du haut de son 1,74m, elle a gagné sa place dans le coeur du public, ce 14 décembre au Dôme de Marseille. Un moment qu’elle a pu partager avec sa famille qui s’était déplacée depuis la Guadeloupe pour l’occasion. Leur présence n’a pas empêché la jeune femme de se sentir fébrile à l’annonce de sa région. “Tout s’est mélangé au fond de moi-même. J’ai d’abord pensé à ma famille. Je me suis aussi demandé ce que j’allais faire: Est-ce que je vais retourner à la fac? Qu’est-ce que j’allais dire à mes professeurs? Je suis passée d’étudiante àMiss Franceen quelques secondes donc forcément tout s’est mélangé dans ma tête“, a-t-elle confié à TV Magazine.

Heureusement, la jeune femme a réussi à reprendre ses esprits alors que Vaimalama Chaves, Miss France 2019, la couronnait. “Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. Sur le moment, j’ai vacilléun petit peu mais ça va mieux“, a-t-elle confié lors du même entretien, juste après son élection. “Je ne me suis pas évanouie, je suis restée consciente tout le temps, je pense que c’était le trop-plein de personnes, d’émotions…Tout le monde s’est rué sur moi donc j’étais un peu perdue. Je suis en train de redescendre et de comprendre ce qui m’arrive“, a-t-elle déclaré.

Une famille réunie autour de Miss France 2020

Si Clémence Botino a réalisé un véritable sans faute lors de la cérémonie, sa mère n’était pas rassurée quant à la participation de sa fille à un tel concours. Inquiète du regard des gens mais aussi qu’elle trébuche, elle a vécu un moment compliqué. Cela a été très difficile pour elle, car elle est très stressée, elle a peur des critiques, que je perde mes moyens.Sa plus grande crainte était que je tombe“, a révélé la jeune femme. Son père, de son côté, était plus confiant et a adoré cette expérience : “Il était plus cool et a compris que j’étais déterminée”. A ce duo s’est ajouté le grand-père de la nouvelle Miss France. Du haut de ses 86 ans, l’homme a traversé le globe. Il n’aurait pu rater cela pour rien au monde. C’était très important, ça n’a pas de prix. Mon grand-père de 86 ans, tous les ans, me dit : ‘J’arrête de prendre l’avion et de venir dans l’Hexagone’.Et là, il est venu pour moi”. Un souvenir que la famille gardera en mémoire.

Source: Lire L’Article Complet