Mimie Mathy se confie sur sa "délicate opération du dos" et rend hommage au personnel soignant

Le 27 décembre 2020, le JDD dévoilait son classement des personnalités préférées des Français. Mimie Mathy, en bonne position, se confie sur les combats qui lui tiennent à cœur et évoque ses problèmes de santé.

  • Mimie Mathy

Jean-Jacques Goldman, Jean-Pierre Pernaut, Mimie Mathy… qui sont les personnalités préférées des Français ? Comme tous les six mois, le Journal du Dimanche apporte la réponse à cette question en dévoilant son classement Top 50 Ifop-JDD. Et comme c’est souvent le cas, l’actrice de Joséphine, ange gardien, se retrouve dans les meilleures places. Elle gagne trois places et se retrouve en troisième position au sein du classement général des personnalités féminines. Mieux : chez les jeunes, elle est leur personnalité féminine préférée et gagne deux places. Un véritable triomphe pour l’actrice, vue cette année dans la quatrième saison de Dix pour cent, et dont la popularité ne faiblit pas malgré trente-cinq ans de carrière. Impressionnée par ces résultats, la comédienne de 63 ans se confie à nos confrères et fait part de sa joie d’être saluée par les Français sondés. “On a beau savoir qu’un classement est subjectif et aléatoire, ça fait plaisir”, se réjouit-elle. “Cette reconnaissance, qui me surprend toujours autant, est magnifique”.

Mimie Mathy souhaite “bon courage” à Emmanuel Macron face au coronavirus

Interrogée sur les femmes qu’elle admire, Mimie Mathy répond : “Meryl Streep, Susan Sarandon, sans omettre Catherine Deneuve qui représente la France haut la main”. Mais en cette période de crise sanitaire, la star de TF1 tient à rendre hommage à d’autres femmes : celles qui font partie du personnel soignant. “Ce sont des femmes qui donnent un sens à la vie, comme tous ces infirmières qui, pour un modeste salaire, s’occupent des autres jour et nuit”, détaille-t-elle. Au détour de cette interview, elle a également évoqué une période qui a été compliquée pour elle : “J’ai eu la malchance de passer par la case hôpital pour une délicate opération du dos. Et je les ai vues à l’œuvre dans mon entière intimité, dévouées”. Un bel hommage pour celle qui souhaite au président de la République Emmanuel Macron “bon courage” face à la pandémie : “On ne peut en vouloir à quiconque. Ça nous est tombé dessus, c’est la faute de personne. Les politiques doivent se démener avec ça. J’aime mieux être à ma place qu’à la leur”.

Source: Lire L’Article Complet