Meghan Markle se lâche sur la famille royale : cette interview qui va faire grincer des dents

Meghan Markle multiplie les apparitions publiques depuis qu’elle s’est éloignée de la famille royale britannique. Ce vendredi 14 août, elle a en effet participé à un sommet virtuel organisé par l’organisation à but non lucratif The 19th Represents. L’occasion pour elle de glisser un tacle au clan Windsor…

Meghan Markle

Harry d’Angleterre

Entrée dans le clan Windsor le 19 mai 2018, date de son mariage avec le prince Harry, Meghan Markle ne s’y est jamais sentie à sa place. Il faut dire que venant tout droit d’Hollywood – où elle connaissait une carrière à succès grâce à son rôle dans la série Suits -, elle n’a pas su s’adapter au protocole. Rares furent ses apparitions dénuées de toute polémique… C’est pourquoi après plus d’un an de critiques incessantes, la belle brune a décidé de plier bagage. Le 8 janvier dernier, elle a annoncé dans un communiqué conjoint avec son époux : “Nous avons l’intention de renoncer à notre statut de membres de premier rang de la famille royale et de travailler pour devenir indépendants financièrement, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine.” Depuis les parents d’Archie se sont installés de l’autre côté de l’Atlantique, à Toronto puis à Los Angeles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la fille de Doria Ragland et Thomas Markle profite pleinement de sa liberté retrouvée !

Meghan Markle adresse un tacle subtil au clan Windsor

Débarrassée de ses obligations royales, Meghan Markle n’a pas attendu bien longtemps avant de renouer avec l’industrie du cinéma. Elle a ainsi tout récemment prêté sa voix à un documentaire réalisé par la plateforme Disney Plus. Sans compter sur son époux de 35 ans, qui interviendra prochainement dans Comme des phénix : l’esprit paralympique, un documentaire réalisé par Netflix. Des projets qui auraient été impensables du temps où ils étaient encore membres officiels de la famille royale britannique. D’ailleurs, l’ancienne actrice n’hésite plus à dire le fond de sa pensée concernant cette dernière. Après la sortie d’une biographie très controversée – et à laquelle elle aurait contribué en secret -, elle vient d’adresser un tacle frontal au clan dirigé par la reine Elizabeth II. Ce vendredi 14 août elle a en effet endossé le rôle d’intervieweuse à l’occasion d’un sommet virtuel organisé par l’organisation à but non lucratif The 19th Represents. C’est alors qu’elle a déclaré être heureuse de pouvoir enfin “utiliser (sa) voix d’une manière dont (elle n’a) pas pu faire récemment'”, avant d’ajouter : “C’est bon d’être à la maison.” De quoi faire grincer des dents du côté de Buckingham Palace…

Source: Lire L’Article Complet