Meghan Markle et Harry : 1eres tensions avant la naissance de leur fille

Meghan Markle et Harry n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente concernant l’organisation prochaine d’un événement particulièrement important.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Meghan Markle et le prince Harry accueilleront très bientôt leur deuxième enfant. Comme le veut la coutume américaine, le couple organisera prochainement une Baby Shower pour célébrer l’arrivée de leur future fille. Une fête qu’ils avaient déjà organisée avant la naissance du petit Archie. Pourtant, cette fois-ci, le duc de Sussex aurait préféré garder secret l’organisation d’un tel événement, ou pourquoi pas, l’éviter. En cause, le scandale qu’avait provoqué la première fête pré-natale des Sussex en 2019. Selon les informations de l’époque, le duo avait dépensé pas moins de 300 000 livres sterling (soit près de 348 777 euros), ce qui avait déclenché de nombreuses réactions en Grande-Bretagne.

D’après les informations du Sun, Harry serait préoccupé par la façon dont l’organisation d’une Baby Shower pourrait être perçue par le public en période de crise sanitaire. “Harry et Meghan ont du mal à être sur la même longueur d’onde”, a déclaré une source proche. Déterminée, l’ancienne actrice ne semble pas manquer d’arguments. “Meghan a dit qu’elle méritait une fête. Ils ont traversé l’enfer, ont fui l’Angleterre avec Archie, et elle commence à se sentir bien, avec un bon groupe d’amis autour d’elle“, a ajouté le témoin.

Meghan Markle et Harry : la polémique provoquée par leur première Baby Shower

Le 20 février 2019, Serena Williams et Amal Clooney, amies chères de Meghan Markle, lui organisaient sa première fête pré-natale dans un hôtel luxueux situé à New-York. Pour s’y rendre, la duchesse de Sussex a parcouru les milliers de kilomètres qui séparent Londres à la ville américaine en jet privé. Un voyage qui a, semble-t-il, agacé la couronne. La raison ? L’organisation d’un tel événement ne fait pas partie de la tradition britannique. Ainsi, les membres de la monarchie auraient été “horrifiés que quelque chose d’aussi commun se produise dans la maison de Windsor“, selon les affirmations d’Omid Scobie, expert royal. “Meghan a été critiquée pour être trop hollywoodienne, c’est-à-dire trop flashy”, a-t-il ajouté.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet