Meghan et Harry : leur position de « victimes, d’outsiders », un business qui marche aux USA

Depuis l’annonce du Megxit et leur déménagement aux États-Unis, Meghan Markle et le prince Harry sont perçus comme des “outsiders”. Un comportement qui semble faire son effet auprès des Américains.

De l’autre côté de l’Atlantique, Meghan Markle et le prince Harry continuent de déchaîner les passions. Les tensions entre les Sussex et les autres membres de la famille royale britannique sont au cœur des esprits. Si la naissance de la fille de Meghan et Harry, Lilibet Diana, a permis d’apaiser quelques discordes, le couple garde une position d'”outsider” au sein de la monarchie. Un comportement qui semble être apprécié par les Américains.

Lors d’une interview accordée à US Weekly, la professeure Pauline Maclaran, qui a écrit un livre sur la famille royale et la culture de consommation, a expliqué la manière dont Meghan et Harry cherchaient à développer leur public américain. “Ils ont lancé avec assez de succès leur marque comme une sorte de ‘marque royale rebelle’. Ils ont ainsi fait passer un récit d’outsider“, a-t-elle déclaré avant de poursuivre : “Ce qui est bien sûr un récit très répandu qui réussit beaucoup pour les marques dans la culture de consommation contemporaine.” Elle a également ajouté : “Vous connaissez l’outsider, tout le monde aime les outsiders et tout le monde aime se porter garant pour eux. Donc, en s’installant comme ils l’ont fait aux États-Unis, je pense qu’ils répètent, en quelque sorte, ce récit avec la façon dont Harry blâme les membres royaux.” Les parents d’Archie et de Lilibet Diana semblent avoir trouvé la clé du succès.

La clé du succès

Pour conclure, la professeure a expliqué : Il y a une sorte de victimisation, comme quoi, ils ont dû surmonter ces défis. Donc, pour eux, je pense qu’en fait, c’est une assez bonne histoire, je pense que c’est un assez bon moyen de fédérer leur public aux États-Unis.” Le prince Harry et Meghan Markle ont créé la société Archewell peu de temps après leur départ de la famille royale. Ils ont également signé des accords juteux avec Spotify et Netflix pour produire du contenu pour leurs plateformes. Si pour le moment, ils ont encore très peu partagé dessus, tout semble sourire à ce couple rebelle.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet