Marine Le Pen écarte Anne-Sophie Lapix : cet autre célèbre journaliste dont elle ne veut pas…

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont mis leur véto sur Anne-Sophie Lapix pour animer le débat de l’entre-deux-tours, qui aura le 20 avril prochain. D’après les informations du Monde, la candidate d’extrême droite a également écarté un autre journaliste phare de France Télévisions.

Le débat de l’entre-deux-tour est un moment crucial dans une élection présidentielle. Marine Le Pen et Emmanuel Macron l’ont bien compris et se préparent minutieusement à répondre aux questions des journalistes qui les intervieweront le 20 avril prochain sur les plateaux de TF1 et de France 2. Le choix des présentateurs du débat présidentiel se fait normalement d’un commun accord entre les candidats finalistes. Mais cette année, les pressions des camps des marcheurs et de l’extrême droite sont particulièrement fortes. La chaîne publique voulait imposer Anne-Sophie Lapix pour animer le débat mais elle s’est heurtée au refus de la représentante du Rassemblement National, qui a jugé la journaliste « extrêmement hostile » à sa candidature, comme l’a indiqué journal Le Monde ce mercredi 13 avril 2022.

D’après nos confrères, Anne-Sophie Lapix n’est pas la seule à avoir été écartée par Marine Le Pen. En mars dernier, l’ancienne avocate avait également mis son véto sur un autre journaliste de France 2 : Patrick Cohen. « Selon nos informations, lors de l’émission Élysée 2022 du 31 mars, où plusieurs candidats défilaient comme un speed dating politique sur les thèmes de leur choix, Patrick Cohen devait lui aussi interviewer Marine Le Pen. L’équipe de la candidate RN a émis un veto suffisamment net pour que France 2 préfère récuser son journaliste vedette, sans justification », a dévoilé le journal.

Si Marine Le Pen croise autant le fer avec France Télévisions vis-à-vis de ces deux journalistes, c’est parce qu’elle a un long passif avec eux. Depuis dix ans, Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen passent au crible les propos de la tante de Marion Maréchal, l’écharpant sur le moindre détail. « La présidente du RN était en froid avec Patrick Cohen depuis un échange houleux autour d’un propos de Christiane Taubira, dans la matinale de France Inter en 2015, lors duquel elle avait quitté le studio avant la fin de l’émission », ont rappelé nos confrères. Quant à la présentatrice du 20 Heures, les hostilités ont commencé dès 2012 sur Canal +, lors de la première campagne de la fille de Jean-Marie Le Pen. La journaliste l’avait mis en difficulté à propos de son programme économique pour la France.

>> PHOTOS – Ces journalistes ont présenté des soirées présidentielles

Gilles Bouleau et Léa Salamé remplaceront Anne-Sophie Lapix pour le débat

De passage sur le plateau de CNews ce lundi 11 avril, Jordan Bardella, président par intérim du Rassemblement national a indiqué que Marine Le Pen avait été intraitable sur la présence d’Anne-Sophie Lapix : « Elle n’arrive pas à dissimuler son hostilité envers Marine Le Pen à chaque fois qu’elle la reçoit », a expliqué le député européen de 26 ans.

Le choix de France Télévisions s’est donc porté sur Gilles Bouleau et Léa Salamé, d’après ce que Le Parisien a affirmé ce mardi 12 avril. « Tous deux sont appréciés des deux candidats. Ils savent qu’ils s’en tiendront à leur rôle », a révélé un employé de France Télévisions, ajoutant qu’ils « n’ont pas non plus la réputation d’être des journalistes faciles, mais n’ont aucun problème personnel avec les finalistes ».

Crédits photos : ELYxandro Cegarra / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet