Marilyn Manson "un homme dangereux" le chanteur visé par plusieurs accusations de violences sexuelles

L’actrice Evan Rachel Wood ainsi que plusieurs autres femmes ont accusé le chanteur Marilyn Manson de violences sexuelles sur les réseaux sociaux lundi 1er février.

Restez informée

Les révélations de l’actrice Evan Rachel Wood sonnent presque comme un secret de polichinelle. Celle que l’on peut voir dans la série américaine, Westworld, avait déjà pris la parole en 2016, dans la continuité du mouvement #MeToo. La jeune femme de 33 ans avait alors accusé l’un de ses petit-amis de violences sexuelles, sans jamais formuler son identité. Lundi 1er février 2021, l’ex-femme de Jamie Bell sort enfin du silence sur Instagram et révèle dans une publication coup de poing le nom du responsable présumé.Le nom de mon agresseur est Brian Warner, connu par le monde entier sous le nom de Marilyn Manson. Il a commencé par gagner ma confiance quand j’étais adolescente et m’a maltraitée durant des années”, écrit Evan Rachel Wood.

“Je veux dénoncer cet homme dangereux (…) avant qu’il ne ruine d’autres vies”

Le récit d’Evan Rachel Wood est glaçant. L’héroïne du film Thirteen se souvient du calvaire qu’elle a vécu entre 2007 et 2011, période qui coïncide avec sa relation avec Marilyn Manson. Fiancée de l’artiste, l’actrice buvait ses paroles malgré la souffrance qu’elle endurait. ” J’en ai fini de vivre dans la peur des représailles. Il m’a lavé le cerveau et manipulée pour que je me soumette. Je veux dénoncer cet homme dangereux et les nombreuses industries qui l’ont laissé faire, avant qu’il ne ruine d’autres vies. Je suis aux côtés des nombreuses victimes qui ne seront plus silencieuses.” poursuit-elle dans ce message engagé.

À la suite de cette publication, quatre autre femmes ont pris la parole sur les réseaux sociaux afin de corroborer la publication de Evan Rachel Wood et d’accuser, elles-mêmes, l’artiste aux inspirations gothiques de violences sexuelles. Tout comme l’actrice qui avait confié souffrir “d’un syndrome de stress post-traumatique” lors de son témoignage devant le Congrès américain en 2018, ces jeunes femmes se disent traumatisées.

>>> Cliquiez ici pour voir la publication de Evan Rachel Wood

“He started grooming me when I was a teenager and horrifically abused me for years. I was brainwashed and manipulated into submission. I am done living in fear of retaliation, slander, or blackmail. ” https://t.co/QEA0C11D4z via @VanityFair

Source: Lire L’Article Complet