Line Renaud conseille-t-elle Emmanuel Macron ? Sa réponse sans équivoque

Dimanche 11 avril 2020, Line Renaud s’est confiée sur sa vision de la mort dans les colonnes du Journal du dimanche. Celle qui ne la redoute pas du tout, défend la légalisation de l’euthanasie. Un débat qu’elle n’aura certainement pas avec le président, Emmanuel Macron, dont elle est très proche. Tous deux ne parlent pas de politique…

  • Emmanuel Macron
  • Line Renaud

Du haut de ses 92 ans, Line Renaud peut se vanter d’être l’une des figures emblématiques de la culture populaire française. Chanteuse et comédienne, celle qui a consacré une partie de sa vie à la lutte contre le Sida, en créant notamment l’association Sidaction dans les années 1990, se réjouit de la vie qu’elle a menée. Très fière de son parcours, Line Renaud ne regrette rien et ne craint pas de voir son dernier jour arriver. Un état d’esprit qui l’a poussée à signer une lettre adressée au gouvernement pour légaliser l’euthanasie en France. Dimanche 11 avril 2021, Line Renaud a expliqué ce nouveau combat dans les colonnes du Journal du dimanche. Victime d’un AVC il y a deux ans, elle ne peut s’empêcher de penser que son état aurait pu être bien pire : “Vous me parlez de mon AVC il y a deux ans, mais la mort m’a frôlé tant de fois que je suis étonnée d’être encore là. Pendant la guerre, une bombe est tombée près de moi. J’ai vu ma copine mourir à mes côtés. Puis je suis passée sous un camion allemand… Je suis étonnée d’en être arrivée là, c’est passé tellement vite et j’ai encore tellement de choses à faire”.

Line Renaud, une comédienne franche

C’est probablement cette façon d’être franche et optimiste à la fois qui a charmé le couple présidentiel. Depuis le début de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron, n’ont pas caché partager une grande amitié avec Line Renaud. La comédienne compte parmi les personnalités qui peuvent s’entretenir avec le président et la première dame, dans un cadre informel. Dans les colonnes du quotidien, Line Renaud a voulu tout de même mettre au clair la nature de leurs échanges. Entre eux, pas de politique ! “C’est le Président. Il a suffisamment de conseillers autour de lui, il n’a pas besoin de moi sur toutes ces questions d’éducation, de sciences… Je ne me mêle pas de ça.” Elle ne risque donc pas de défendre l’euthanasie chez les Macron, à l’heure du thé…

A lire aussi : Bruno Guillon fait une vanne osée sur Emmanuel et Brigitte Macron

Source: Lire L’Article Complet