Les 12 coups de midi : ce doute de Bruno qui a choqué Jean-Luc Reichmann

Quand ça ne veut pas…ça ne veut pas ! Ce jeudi 13 mai, dans Les 12 coups de midi, Bruno, candidat du jeu télévisé, s’est retrouvé dubitatif face à une question que lui a posé Jean-Luc Reichmann. L’animateur n’a pas hésité à le taquiner en retour, jugeant ses hésitations étonnantes !

Jean-Luc Reichmann

Parfois, notre cerveau nous joue des tours. Et c’est ce qui est arrivé à Bruno ce jeudi 13 mai dans Les 12 coups de midi. Maître du jeu, Bruno participait à l’émission pour la 111ème fois. Pas de doute, donc, il est rodé à l’exercice. Néanmoins, il arrive que la volonté de bien répondre nous empêche toute réflexion. Le candidat de l’émission et Jean-Luc Reichmann peuvent en témoigner.

Ce jeudi 13 mai, nous célébrions l’Ascension. Et si tout le monde s’en souvient, Bruno lui, n’a même pas fait le rapprochement entre la question et la date du jour. “Quel jour férié célèbre l’élévation de Jésus au Ciel ? ” Cette question était accompagnée de trois possibilités de réponse : “l’Ascension“, “Noël“et “l’Autre“. Pas d’évidence pour le candidat qui hésite directement : “Ascension ou l’Assomption ? Il y en a un c’est Jésus, l’autre c’est Marie“. “Vous me faites peur“, rétorque l’animateur phare, visiblement perplexe.

“C’est le jour Bruno !”

Sur le plateau, la famille de Bruno que l’on peut apercevoir à l’aide d’un écran, n’en revient pas et tente de le rassurer. “Mais oui !“, s’exclame l’une des trois jeunes femmes présentes, interpellant le participant déconfit : Mais c’est dingue, quoi, c’est le jour, Bruno !” “On est le jeudi de l’Ascension, l’autre il est parti sur l’Assomption, il est complètement dingue !” , renchérit Jean-Luc Reichmann, toujours aussi étonné et un brun moqueur.

Finalement, le candidat opte pour l’Ascension. Avant de découvrir la réponse et ce qu’il se cachait derrière l’Autre, l’animateur en profite pour continuer à le titiller un peu : “Non mais attendez, vous savez ce qu’elle a envie de dire ? Mais allô, quoi !” Les trois jeunes femmes vont alors dans le sens de Jean-Luc Reichmann et lancent en coeur : “Mais allô, quoi ! ” Derrière “l’Autre” se cachait “La Toussaint”. Le candidat avait donc évidemment la bonne réponse. À ne pas confondre donc avec l’Assomption.

Source: Lire L’Article Complet