L’épouse de Jean Castex a une habitude à Matignon

C’est l’une des personnes les plus importantes dans la vie de Jean Castex et pourtant les médias la connaissent très peu. Lors d’un entretien intime pour Paris Match, le Premier ministre a levé le voile sur son épouse, Sandra, avec qui il pose en couverture pour la première fois.

A propos de

  1. Jean Castex

  2. Sandra Castex

Elle est le pilier de sa vie, celle sur qui il se repose lorsque les temps sont difficiles. Sandra Castex, l’épouse de Jean Castex, n’apparaît pourtant jamais dans les médias, préférant laissant la lumière à son mari, arrivé à Matignon il y a six mois. Pourtant, dans le dernier numéro de Paris Match, la très discrète épouse, elle-même élue du petit village de Valcebollère, dans les Pyrénées-Orientales, a accepté de poser avec le Premier ministre. L’occasion de lever le voile sur ce couple si pudique, qui n’a jamais souhaité exposer son amour devant les photographes, malgré la soudaine surexposition de Jean Castex, qui a remplacé Edouard Philippe en juillet dernier. “Si la très réservée Sandra Castex se tient à bonne distance des affaires de l’Etat, elle s’aventure parfois dans les bureaux du premier étage. C’est moins pour discuter avec les conseillers que pour imposer une petite récréation dans un emploi du temps surchargé de chef du gouvernement“, écrivent nos confrères.

Alors que beaucoup la croyaient dans les Pyrénées-Orientales à temps plein, préférant rester le plus loin possible de Matignon, Sandra Castex passe en réalité beaucoup de temps dans les bureaux de son époux, jamais très loin pour l’épauler, le conseiller et lui changer les idées.

Une famille très unie

Mais pas question pour Sandra Castex d’interférer dans les dossiers politiques. Avec elle, le soutien est avant tout moral. En couple depuis plus de deux décennies, les époux Castex ont toujours été très présents l’un pour l’autre, ces derniers temps plus que jamais, alors que le Premier ministre tente de gérer la crise sanitaire qui frappe la France, essuyant quotidiennement les critiques de la population ou de ses adversaires politiques. C’est grâce à Sandra et à leurs quatre filles que le chef du gouvernement parvient à sortir la tête de l’eau, lui qui a confié à Paris Match : “Si ma femme n’avait pas accepté de venir habiter à Matignon, je ne serais pas Premier ministre

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet