Le « Roi Emmanuel 1er » : Patrick Sébastien décoche une flèche contre Emmanuel Macron

Au micro d’Anne Roumanoff, Patrick Sébastien a évoqué les changements qui ont eu lieu à la télévision selon lui, depuis son licenciement de France 2. Il en a également profité pour tacler gentiment Emmanuel Macron.

Ce lundi 30 novembre 2020, Patrick Sébastien était l’invité d’Anne Roumanoff au micro de son émission Ça fait du bien, diffusée sur Europe 1. L’humoriste est revenu sur sa carrière à la télévision, avec bonheur. “On s’aperçoit quand même qu’on n’a pas fait semblant, qu’on a bossé, qu’on a créé. Moi j’ai tout créé, pendant trente ans. Toutes les émissions que j’ai faites je les ai inventées, tous les sketchs c’est moi qui les ai écrits. Les mises en forme de l’émission, je m’occupais de tout…”, lance avec fierté celui qui avait collaboré avec Guy Lux.

“C’est vrai que j’ai la nostalgie de cette époque, parce qu’on a connu des choses formidables (…) mais moi je ne suis pas fâché de ne plus y être, parce que je n’y reviendrais pas hein, je vous rassure”, poursuit l’ancien présentateur du Plus grand cabaret du monde, qui ne travaille plus pour France 2 depuis son licenciement, survenu le 12 octobre 2018. Interrogé sur l’éventualité qu’il revienne à l’écran, Patrick Sébastien évoque le changement qui a eu lieu à la télévision depuis son départ : “C’est à l’image de ceux qui nous gouvernent… Moi le réveillon du 31 décembre, pendant des années, on a fait un carton en faisant des trucs populaires. Je crois que cette année, ils veulent le faire à Versailles”.

Un président qu’il “aime bien”

“Ça correspond bien à l’état d’esprit de ce pays. Le service public va faire le 31 décembre à Versailles en l’honneur du roi Emmanuel 1er”, déclare-t-il avec humour en faisant référence au président de la République. De son côté, Patrick Sébastien estime ne plus avoir sa place au sein du groupe France Télévisions. Auprès d’Anne Roumanoff, il en a également profité pour donner son avis sur Emmanuel Macron, qu’il “aime bien”, finalement. “À part Chirac qui était vraiment un ami, j’ai toujours été en relation pour essayer de remonter à la surface”, assure toutefois l’ex-animateur télé.

Article écrit avec la collaboration de 6médias

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet