Le prince Albert de Monaco testé positif au coronavirus

Testé positif en début de semaine, le souverain de la Principauté de Monaco se retrouve directement impacté par la pandémie. Mais l’état de santé d’Albert II (62 ans) ne présente “aucune inquiétude” comme l’a expliqué son cabinet dans un communiqué.

C’est une nouvelle qui risque de faire du bruit du côté du Rocher. Dans un communiqué publié à l’AFP ce jeudi 19 mars, le cabinet princier a annoncé la contamination de S.A.S le prince Albert II de Monaco au virus Covid-19. “Son état de santé n’inspire aucune inquiétude. Le Prince souverain est suivi de près par son médecin traitant et des spécialistes du Centre hospitalier Princesse Grace”, précise par ailleurs le communiqué.

Aucune information n’a en revanche été communiquée sur la possibilité qu’un autre membre de la famille princière soit touché. Dans une allocution réalisée le mardi 17 mars, l’époux de Charlène de Monaco était apparu en forme et solennel au moment de s’exprimer au peuple monégasque. “Chers compatriotes, chers résidents, chers salariés de la Principauté. Notre pays est confronté à l’une des pires crises sanitaires de son histoire. L’épidémie menace de progresser dans notre territoire et nous entamons donc une phase d’endiguement du virus comme nos régions voisines. Je vous demande donc de limiter strictement vos déplacements aux besoins essentiels qui sont les courses et les soins” expliquait notamment le père de Jacques et Gabriella, remerciant au passage l’ensemble du personnel soignant de son état, très sollicité dans cette période difficile.

#COVID19Allocution de S.A.S. le Prince Souverain.

Au lendemain de cette déclaration, la Principauté avait par ailleurs annoncé neuf autres cas de contamination dans le territoire.

L’Europe confinée

A Monaco comme dans de nombreux autres pays du Vieux continent, l’heure est désormais au confinement. Mise en place il y a maintenant trois jours en France, cette méthode vise à limiter au maximum la propagation de la pandémie à travers le contact entre les personnes. Une précaution obligatoire alors que le nombre de cas en Europe ne cesse d’augmenter…

Source: Lire L’Article Complet