Lady Di « trahie » par un proche, cette conversation téléphonique qui l’a bouleversée

Grandeur et décadence de Martin Bashir. Plus de 25 ans après son interview de Lady Diana pour le compte de la BBC, les méthodes contestables de ce dernier ont été dénoncées puis reconnues publiquement dans un rapport paru ce 20 mai. Mais les révélations sur le journaliste ne s’arrêtent pas là…

Diana Princesse de Galles

Le 20 novembre 1995, le journaliste Martin Bashir sortait de l’anonymat en réussissant l’exploit d’interviewer la princesse Diana pour le compte de la télévision britannique, la BBC. A aucun moment Lady Di ne s’était censurée, évoquant tour à tour ses épisodes dépressifs, ses crises de boulimie et le rôle de Camilla Parker-Bowles dans l’échec de son union au prince Charles. ” Nous étions trois dans ce mariage. Donc c’était un peu encombré” avait-elle asséné. Autant dire que ces révélations avaient durablement entaché l’image de la famille royale aux yeux des Britanniques.

Martin Bashir, suspecté depuis toujours par certains proches de Diana, – dont son frère Lord Charles Spencer – d’avoir manipulé la princesse pour parvenir à recueillir ses confidences était depuis quelques semaines dans l’oeil du cyclone. Car un rapport d’enquête indépendante a prouvé sans l’ombre d’un doute que ces soupçons s’avéraient exacts, Martin Bashir a manipulé Diana avec de faux relevés de compte; des relevés utilisés pour lui prouver qu’un proche de la famille royale était rémunéré pour faire fuiter des informations, ce qui était faux.

“Ça l’a laissée sidérée”

Ce scandale déshonore la BBC qui aurait couvert les manipulations de Bashir mais entache également la carrière du journaliste. Et désormais les langues se délient. Ainsi Paul Burrell qui fut le majordome de Lady Diana a livré une terrible anecdote sur le journaliste, ce dimanche 30 mai dans le Sun britannique. Il y révèle que la princesse a été dévastée et laissée en larmes après qu’elle a surpris une conversation entre Bashir et Burrell. Le journaliste avait appelé le majordome de la princesse pour connaître le nom des hommes fréquentés par cette dernière. “Martin a été extrêmement irrespectueux, tout était du genre “Elle ceci, elle cela”. Il demandait où elle était et “si elle était encore sortie avec un de ces petits amis “. “Ça l’a laissée sidérée, ” a continué Paul Burrell. ” Elle s’est sentie trahie parce qu’il avait toujours été très respectueux devant elle jusque là. ” M. Burrell a déclaré que Bashir avait parlé de la maman de William et Harry comme si elle avait été “volageet comme si elle ne répondait pas à ses appels, et il a conclu : “C’était un moment très inconfortable.” Une anecdote qui n’arrangera pas les affaires de Martin Bashir.

Source: Lire L’Article Complet