Karine Le Marchand au cœur d’une polémique : ce qu’on reproche à sa nouvelle émission

Karine Le Marchand présente jeudi 6 octobre sur M6 le documentaire Trans, uniques en leur genre. Une programmation qui inquiète plusieurs associations de défense des droits des personnes LGBTI et de journalistes.

Il n’a pas encore été diffusé, mais il fait déjà débat. M6 diffuse jeudi 6 octobre le documentaire Trans, uniques en leur genre, réalisé par Delphine Cinier, et produit et présenté par Karine Le Marchand. Ce film suit le parcours de trois personnes transgenres : Zach (20 ans), Aëla (34 ans), et Emma (63 ans). Mais cette programmation inquiète de nombreuses associations. « M6 : La vie des personnes trans n’est pas un divertissement« , alertent notamment sur les réseaux sociaux le collectif Collages féministes Paris et l’association Fransgenre. L’AJL (Association des journalistes lesbiennes, gays, bi-e-s, trans et intersexes) s’inquiète du traitement journalistique réservé par le documentaire. S’appuyant sur le communiqué de presse et les extraits diffusés à la presse, l’AJL craint que le documentaire ne laisse « la part belle au sensationnalisme, aux images choc et aux seuls témoignages dépolitisés ».

Si Karine Le Marchand ne répond pas directement à ces réserves, l’animatrice et productrice explique avoir beaucoup appris durant la création du film. « J’ai compris la souffrance et le parcours du combattant de ces personnes. J’ai aussi compris la responsabilité des médias », indique-t-il à TV Magazine. « En montrant des personnes transgenres, on a la responsabilité d’abord de ne pas en faire des caricatures et ensuite de mettre en lumière la réalité de leur vie. » Mais c’est surtout le débat diffusé après le documentaire qui inquiète.

L’AJL s’inquiète de la soirée que @M6 a prévu de consacrer aux personnes trans ce jeudi d’abord via le documentaire “Trans : uniques en leur genre”… 1/9

🧶⤵

Un débat polarisé ?

À la suite du documentaire Trans, uniques en leur genre, M6 diffuse un débat intitulé Enfants trans : que faire ?. Un titre qui « laisse entendre que les personnes trans sont des problèmes pour la société » pour l’AJL. Mais l’association de journalistes alerte surtout sur la composition du plateau télé de ce débat que Karine Le Marchand promet comme « très riche ». Pour débattre, Karine Le Marchand réunit un psychiatre, une mère qui refuse d’accompagner son enfant dans sa transidentité, une créatrice de podcast qui réfute la réalité de la transidentité, et une personne transgenre. De quoi orienter le débat vers une « polarisation pour/contre », selon ces journalistes qui pointent « une facilité de programmation qui laisse la voie libre aux opposant·e·s aux droits humains ». « La liberté d’expression n’est pas un passe-droit qui exonère du cadre légal : la transphobie est une discrimination reconnue par la loi« , rappelle l’association. Ces appréhensions se vérifieront-elles ? Verdict jeudi soir sur M6.

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Karine Le Marchand

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet