Jean-Marie Périer : sa réponse farouche à une personne qui avait traité Johnny Hallyday de « has been »

Jean-Marie Périer n’oublie pas Johnny Hallyday ! Ce samedi 1er mai, le photographe a partagé sur son compte Instagram une anecdote concernant le rocker qu’il affectionnait tant.

Johnny Hallyday

Jean-Marie Périer

Loin d’être avare en anecdotes sur ses amis célèbres, Jean-Marie Périer ne se fait jamais prier lorsqu’il s’agit d’évoquer l’un des plus chers d’entre eux : Johnny Hallyday.

Pourtant il y a quelques années, lorsque la France pleurait la disparition de l’idole des jeunes, c’est uniquement auprès d’un seul média que le photographe racontait son “Johnny intime”.

“Quand Johnny est mort, j’ai refusé 102 interviews en une semaine, expliquait-il suite à son mutisme qui avait duré plus de trente jours. Maintenant que la folie est retombée, je peux en parler. C’était un type étonnant, qui a fait son éducation et construit sa culture tout seul. Il était vraiment intelligent, avec un sens des gens incroyable. Il avait un humour fou. Personne ne se moquait de Johnny Hallyday autant que lui-même.”

Un souvenir à chérir…

Une fois la folie retombée en effet, le commandeur des Arts et des Lettres ne se fait pas prier pour rendre hommage à l’artiste disparu en postant régulièrement son cher ami sur son compte Instagram.

Ainsi ce samedi 1er mai, il a posté une photo de l’artiste plus jeune. “Johnny Hallyday durant notre première séance photo en 1963. Je me souviens d’un jour au début des années 80 où j’ai entendu un type me dire que Johnny était ‘Has been’. Je me suis permis de lui répondre : Mieux vaut être un ‘Has been’ qu’un ‘Never was’. En plus la suite m’a confirmé que ce type n’était pas vraiment doué pour les prévisions…. ” commence-t-il d’emblée, racontant avec passion l’un de ses souvenirs les plus marquants.

Pour conclure, le photographe de 81 ans nous laisse avec ces sages paroles : “Une phrase de Jacques Dutronc : ‘Ça ne vous fatigue pas de prendre la vie à la rigolade ?’ ‘ Non. Ce qui me fatigue c’est le nombre invraisemblable de gens qui la prennent au sérieux.'”

Pour découvrir la publication de Jean-Marie Périer, c’est ici !

Source: Lire L’Article Complet