Jean-Jacques Bourdin : il sort du silence pour apporter son soutien à sa compagne Anne Nivat

Alors que son épouse Anne Nivat a décidé de partir en Ukraine couvrir le conflit, Jean-Jacques Bourdin n’a pas manqué l’occasion de la soutenir sur les réseaux sociaux, mercredi 6 avril 2022. Un de ses rares messages depuis les accusations qui le pointent du doigt.

  • Jean-Jacques Bourdin
  • Anne Nivat

Elle est revenue à ses premiers amours. Peut-être parce que le sien est actuellement plongé en pleine tempête médiatique. Jean-Jacques Bourdin a en effet été écarté de l’antenne par son employeur depuis qu’il est visé par une plainte pour tentative d’agression sexuelle qui serait survenue en 2013, en Corse. Et s’il a exprimé son vif mécontentement suite à cette éviction, le journaliste vedette de BFM TV s’est ensuite fait plus discret, laissant sa compagne, Anne Nivat, monter au créneau pour le défendre, quitte à verser quelques larmes sur les plateaux. Mais, le dimanche 3 avril 2022, le Cévenol est sorti du silence pour remercier son public de son fidèle soutien, mais aussi pour s’en prendre à Valérie Pécresse, candidat LR à la présidence de la République, par pure vengeance.

Un soutien discret à son épouse

Loin de ses brouilles intestinales, Anne Nivat a décidé de quitter l’Hexagone pour reprendre sa carrière de reporter de guerre. La lauréate du prix Albert Londres 2000 a en effet annoncé qu’elle partait couvrir la guerre en Ukraine. « J’avais couvert la guerre en Crimée et dans le Donbass en 2014. Huit années ont passé, et l’on avait oublié cette complexité. Ce matin, j’y retourne. Sur ce genre de terrain, il faut voyager léger, et s’attendre à tout. Merci Le Point » a-t-elle écrit sur Twitter, accompagnant ce message par un cliché de son passeport et de sa valise à l’aéroport. Une décision approuvée par son compagnon, qui a retweeté le post sur son compte personnel. L’occasion de l’encourager, alors que de nombreux journalistes, à commencer par Anne-Claire Coudray, s’inquiètent de la situation du pays dirigé par Volodymyr Zelensky.

Pour l’heure, Jean-Jacques Bourdin reste présumé innocent jusqu’à preuve du contraire par les autorités compétentes.

J’avais couvert la #guerre en #Crimée et le #Donbass en 2014. Huit années ont passé, et l’on avait oublié cette complexité. Ce matin, j’y retourne. Sur ce genre de terrain, il faut voyager léger, et s’attendre à tout. Merci @LePoint #Ukraine #warreporting #vivelejournalisme 💥😉 pic.twitter.com/yDsPgOCKt6

Source: Lire L’Article Complet