« Je vais bien grâce à Dieu » : Jair Bolsonaro donne de ses nouvelles, le président brésilien prêt à quitter l’hôpital

Hospitalisé en urgence dans la nuit de mardi à mercredi 14 juillet dernier pour une occlusion intestinale, le président brésilien Jair Bolsonaro va mieux. Le chirurgien qui a soigné le dirigeant d’extrême droite a indiqué à la presse qu’il pourrait sortir ce dimanche 18 juillet.

Le leader d’extrême droite brésilien est prêt à reprendre du service … Pour rappel, Jair Bolsonaro a été hospitalisé en urgence dans la nuit du mardi au mercredi 14 juillet dernier. Il a été admis à l’hôpital des Forces armées à Brasilia en raison de violentes douleurs abdominales et d’une crise de hoquet persistant depuis plus de dix jours.

Le dirigeant d’extrême droite avait alors été placé dans une unité de soins intensifs et “intubé par précaution”, avait indiqué à la radio l’un de ses fils, le sénateur Flavio Bolsonaro. Rapidement le diagnostic de l’occlusion intestinale a été posé, et l’homme politique brésilien a été transféré à l’hôpital privé Vila Nova Star à Sao Paulo. Opéré par une équipe de chirurgiens, le président va mieux et compte bien se remettre rapidement au travail.

Y a du boulot !

Aujourd’hui (samedi), il a eu une diète à base de crème sans fermentation. S’il la digère bien, alors l’équipe médicale pourra décider de sa sortie dans les prochains jours“, avait indiqué le bulletin de santé de Jair Bolsonaro ce samedi 17 juillet. Se montrant complètement rassurant, son chirurgien, le Dr Antonio Macedo, a même précisé à la presse que “la prévision est que demain (dimanche) il doit sortir“. Une nouvelle confirmée par le malade lui-même qui a fait savoir via un communiqué par vidéoconférence, qu’il allait beaucoup mieux. “Je vais bien grâce à Dieu”, a déclaré l’homme politique de 66 ans, disant avoir hâte de “retourner au travail”.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a du pain sur la planche. Cette nouvelle hospitalisation est intervenue dans un contexte de crise politique et d’érosion de sa cote de popularité. Des suspicions de corruption dans les contrats négociés par son gouvernement pour faire face à la pandémie, qui a déjà fait près de 540 000 morts dans le pays, n’ont fait qu’enfoncer le clou. Il va donc falloir effectivement que celui qui est surnommé le “Trump tropical”, soit en bonne forme pour affronter tout cela !

Presidente Jair Bolsonaro supera obstrução intestinal e deve receber alta neste domingo (18)#JornalDaRecord#JR24Hhttps://t.co/ucM0syprUw

Source: Lire L’Article Complet