"Je suis fière d’être asiatique !" : l’actrice de "Grey's Anatomy", Sandra Oh crie sa rage dans les rues de Pittsburgh

En vidéo – Samedi 20 mars, l’actrice de Grey’s Anatomy et de Killing Eve, Sandra Oh, a donné un discours enflammé lors d’une manifestation organisée à Pittsburgh contre le racisme anti-asiatique en recrudescence aux États-Unis.

«Je mets au défi tout le monde ici… Si vous voyez quelque chose, est-ce que vous m’aiderez ? Si vous voyez l’une de nos sœurs ou l’un de nos frères dans le besoin, est-ce que vous nous aiderez ?» Samedi 20 mars, lors d’une manifestation organisée à Pittsburgh, l’actrice de Grey’s Anatomy, Sandra Oh, a tenu un discours enflammé contre la haine anti-asiatique. Durant le week-end, des milliers d’Américains ont manifesté dans des grandes villes du pays, après les fusillades meurtrières qui ont eu lieu mardi 16 mars, dans plusieurs salons de massage asiatiques d’Atlanta et de sa banlieue. Six des huit personnes tuées par Robert Aaron Long étaient des femmes d’origine asiatique.

“Je suis ici chez moi”

Munie d’un mégaphone, la comédienne canadienne d’origine sud-coréenne a harangué la foule rassemblée pour dénoncer les actes de violences envers la communauté asiatique. «Je veux vous entendre dire : je suis fière d’être asiatique ! Je suis ici chez moi», dit-elle dans la vidéo filmée et partagée par une photo-journaliste présente sur place. «Pour beaucoup d’entre nous dans notre communauté, c’est la première fois que nous avons la possibilité d’exprimer notre peur et notre colère et je suis vraiment très reconnaissante envers tous ceux qui sont prêts à écouter», a déclaré Sandra Oh durant son discours, partagé sur YouTube par Pitt News. «Je sais que beaucoup d’entre nous ont vraiment peur», a-t-elle ajouté.

À lire aussi : États-Unis : des manifestations contre le racisme anti-asiatique »

https://instagram.com/p/CMkorD9rMv4

3.795 cas d’actes anti-asiatiques en un an

Le 18 mars, deux jours après la fusillade, la star de Killing Eve avait partagé un message de soutien destinée à la communauté asiatique-américaine endeuillée. «J’envoie mon affection et mon soutien aux familles des huit âmes assassinées en Géorgie le 16 mars. Et à toutes les victimes de violences racistes. Je suis dévastée et très en colère. Je sais que beaucoup d’entre vous ont peur, mais n’ayons pas peur», a-t-elle écrit. Son message fait également écho à la recrudescence des actes de racisme anti-asiatique depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

En effet, selon un rapport de Stop AAPI Hate, association américaine de lutte contre le racisme anti-asiatique, 3.795 cas d’agressions ont été enregistrés dans le pays, entre le 19 mars 2020 et le 28 février 2021.

Source: Lire L’Article Complet