« Je me suis fait insulter » : Marine Lorphelin raconte sa récente mésaventure en train

Alors que Marine Lorphelin se trouvait dans le train pour se rendre à son stage à Lyon, la jolie médecin a été appelée pour prendre en charge un enfant qui faisait une grave crise d’asthme. Obligée de faire appel au SAMU, la jeune femme s’est vue insultée par le père du bambin et les autres passagers, gênés par le retard !

Marine Lorphelin

Marine Lorphelin a choisi d’embrasser la carrière de médecin, afin de se dévouer aux autres ! Et pour le moment, l’on peut dire que l’ex-Miss France ne déroge pas au serment d’Hippocrate, loin s’en faut. La belle donne de sa personne et même de sa vie privée, puisque la poursuite et fin de son cursus de médecine la contraint à vivre très éloignée de l’homme qu’elle aime. Après avoir été sur le front lors du premier épisode de Covid en France, elle était néanmoins allée retrouver son chéri, qui lui manquait trop. Après quatre mois passés en Nouvelle-Calédonie, Marine Lorphelin a dû refaire ses valises et quitter Nouméa et surtout son amoureux Christophe Malmezac pour reprendre le cours de son internat mis en pause à la fin de l’année 2020.

Son retour récent en métropole, il y a quelques semaines, a été un peu difficile mais la jolie brune a vite repris le cours de son existence ! Preuve en est cette mésaventure que l’ex-protégée de Sylvie Tellier a relatée en story sur son compte Instagram.

“Il nous est arrivés un truc, enfin même deux !”

Marine Lorphelin se trouvait donc à bord d’un train pour Lyon avec le médecin qui la suit pour son stage. Celle qui a déjà travaillé en tant qu’interne aux hôpitaux de Paris a répondu à l’appel soudain des agents SNCF, afin de venir en aide à un garçon de deux ans en pleine crise d’asthme avec des signes de gravité“, a-t-elle expliqué en story. “On a dû faire arrêter le train à la prochaine gare pour que le Samu puisse intervenir. Donc on a pris la décision de mettre en retard tout le monde. On s’est un peu fait dévisager dans le train. Et pendant ce temps, à cause des intempéries et des orages, ils ont aussi dû dévier le train de son trajet habituel. Donc on a eu 1h-1h30 de retard. Voilà pour la mésaventure“, a-t-elle relaté à ses abonnés.

Mais pour couronner le tout, la chérie de Christophe Malmezac a aussi rapporté qu’en plus des regards mécontents des passagers sur son maître de stage et elle, ils se sont pris “des insultes” de la part du papa du petit garçon. “En parallèle, je me suis faite insulter par le père de l’enfant qui ne voulait pas entendre que son fils devait être hospitalisé… Mais il ne fallait pas prendre de risque devant cette crise d’asthme sévère qui pouvait s’aggraver rapidement. Il faut parfois accepter les réactions compliquées des parents“, a-t-elle conclu, philosophe.


Source: Lire L’Article Complet