Ivanka Trump moquée après une photo étrange avec son père

Ce 5 janvier, Ivanka Trump a posté une photographie d’elle et son père sur Twitter. En pleine élection sénatoriale, la fille de Donald Trump s’est attirée les moqueries de certains internautes.

A propos de

  1. Ivanka Trump

  2. Donald Trump

Malgré l’aversion qu’elle inspire, Ivanka Trump continue d’afficher son soutien public à son père. La fille de Donald Trump, conseillère à la présidence pendant les quatre dernières années, se saisit régulièrement des réseaux sociaux pour mettre en scène sa famille. Quitte à s’attirer la foudre des internautes. Et l’un de ses derniers posts n’a pas échappé à la règle. Ce 5 janvier, l’épouse de Jared Kushner s’est prise en selfie dans un avion, avec son père en fond, en train de triturer son portable. En route pour la Géorgie avec papa ! Sortez et votez Géorgie !!!”, a-t-elle écrit en commentaire.

Des propos qui lui ont attiré des remarques acerbes de la part des internautes. A côté des encouragements de quelques uns, certains n’ont pas hésité à faire référence à son “népotisme”. Tic,toc, Barbie du népotisme, a écrit l’un. “Je ne mettrais pas le visage aussi près de la caméra, ma chère. On peut voir tout le travail qu’il y a à faire, quand les premiers chantiers n’ont pas été réalisés”, pouvait-on également lire parmi les différents tweets de réponse.

Off to Georgia with Dad! Get out and VOTE Georgia!!! 🇺🇸 pic.twitter.com/zm7Zk6l6wo

Election sénatoriale en Géorgie

La tension est à son comble aux Etats-Unis. Quelques semaines après l’élection présidentielle, un scrutin très important a lieu ce 5 janvier dans l’Etat de Géorgie. Il se joue en effet la double élection sénatoriale, qui aura un impact sur le début de mandat de Joe Biden. Pour Donald Trump, l’enjeu est majeur. Bastion de tradition républicaine, le territoire sudiste a surpris en votant le 3 novembre dernier pour le démocrate.

Pour faire face à une potentielle défaite, le futur ex-président américain a appelé à voter pour les candidats républicains. De son côté, Joe Biden tente de faire la différence avec ses candidats Raphael Warnock et Jon Ossoff. Si ces derniers venaient à être élus, ils feraient basculer le Sénat en leur faveur, permettant au nouveau chef d’Etat américain d’avoir la majorité au Congrès.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet