INTERVIEW – Maxine grande gagnante de Koh-Lanta, les armes secrètes : « Laure restera ma plus belle victoire »

Vendredi soir, Maxine a remporté Koh-Lanta, les armes secrètes face à Lucie. La journaliste et ancienne championne de gymnastique et de plongeon s’est confiée à Voici.fr sur son aventure, les critiques et sa relation avec Laure. Elle a également révélé si elle avait des projets de mariage avec son compagnon Benjamin Bonzi.

Maxine Koh-Lanta, les Armes secrètes

Pensais-tu aller aussi loin dans l’aventure ?
Je n’avais vraiment pas la prétention de me dire que je pouvais aller loin dans Koh-Lanta sachant que dans cette aventure tout peut basculer très vite. Je me disais d’avancer au fur et à mesure, sans regrets. Et ça m’a menée jusqu’à la fin !

Le fait que ta victoire ait été beaucoup critiquée, ça a gâché un peu la fête vendredi soir ?
Pas du tout ! Depuis le début de l’aventure, je prends beaucoup de distance par rapport à ça. Je lis très peu Twitter et les commentaires sur Instagram. Tout ce que je vois, c’est beaucoup d’amour, ça ne m’a pas gâchée la fête. Au contraire, j’ai passé un super week-end en famille et avec Laure aussi samedi. C’était cool.

Que réponds-tu quoi aux gens qui sont déçus et se disent que ta victoire était courue d’avance ?
Je leur réponds de venir faire l’aventure et d’essayer, on verra ce qu’ils font ! (rires) C’est toujours facile de commenter quand on regarde la télé. Koh-Lanta, il faut y être pour comprendre. C’est une aventure très difficile !

Il y a eu aussi la skieuse acrobatique Marie Martinod qui a vivement critiqué le parallèle que tu as fait entre les JO et ta participation à Koh-Lanta
Ça m’a assez surprise parce que Marie Martinod, j’ai l’habitude de l’entendre aux commentaires sur RMC. C’est une très bonne amie à un ami à moi d’ailleurs ! Mais je peux comprendre qu’en tant que sportive, ça puisse être compliqué à comprendre. Mais loin de moi l’idée de comparer Koh-Lanta aux Jeux olympiques. C’est incomparable ! Elle ne l’a pas pris dans le bon sens. Je disais que c’était mes Jeux Olympiques à moi et ma revanche.

Tu étais très sûre de toi avant les poteaux en disant à Denis Brogniart que tu ne tomberais pas… Les poteaux étaient aussi difficiles que tu l’imaginais ?
Oui, c’est hyper dur ! Quand j’ai mis les pieds dessus, je me suis dis que ça allait encore être une bonne galère. D’autant plus que les poteaux sont dans l’eau et c’est très difficile de se concentrer avec l’eau qui bouge. Pour fixer un point, c’est assez compliqué. J’avais mal aux pieds, au dos, aux cervicales. Je savais que ça allait être difficile mais de toute façon tout ce que j’ai vécu dans Koh-Lanta était encore plus difficile que ce que j’imaginais !

A quoi pensais-tu sur ton poteau pour tenir ?
C’est simple, je me suis vite rendu compte que je ne pouvais pas refaire toute ma vie dans la tête parce que ça me dispersait beaucoup trop. Je me suis vraiment concentré sur 5 prénoms dans ma tête : mon papa, ma maman, mon frère Alex, Ben mon chéri et Laure.

Laure a été une belle rencontre dans l’aventure. Qu’est-ce qui t’as plu chez elle ?
Son authenticité, le fait qu’elle soit hyper spontanée, naturelle et très drôle. Elle est toujours en train de déconner, de rigoler tout le temps ! C’est quelqu’un qui m’a poussée tout au long de ce Koh-Lanta, elle avait tout le temps la joie de vivre. On était tout le temps ensemble que ce soit sur les stratégies ou les épreuves. Mais au final, ça a été ma plus grande concurrente parce qu’elle est juste monstrueuse. Mais quand elle gagnait, j’étais trop fière et le contraire aussi. C’est vraiment une relation particulière. C’est un binôme de fou. Pour moi, ça restera ma plus belle victoire ! J’ai gagné plus qu’une aventure, j’ai rencontré des personnes exceptionnelles.

On peut dire que ta place en finale tu l’as aussi un peu eu grâce à Lucie qui t’as sauvée avec son bracelet noir. Pensais-tu qu’elle était prête à tout ça pour toi ?
Franchement, ça ne m’a pas surprise ! On s’est rapprochées à partir de la réunification où on s’est vite rendu compte qu’on avait des parcours assez similaires. J’ai tout de suite cerné Lucie, c’est une fille très sensible qui a un bon gros caractère mais avec un grand cœur. Quand elle s’engage, elle peut vraiment tout donner pour quelqu’un. Je n’ai pas vu beaucoup d’aventurières chercher un collier d’immunité notamment quand j’étais un peu en danger avec Thomas. Elle a fait ça hyper naturellement. J’ai été scotchée par cette arme secrète mais au final elle a aussi sauvé tous les rouges au complet.

“Pas encore de projet de mariage”

Quelles sont aujourd’hui tes relations avec Lucie aujourd’hui ?
Lucie, je la vois très souvent ! On n’habite pas loin dans le Val de Marne. On a une bonne relation. Après c’est vrai, elle a 10 ans de plus que moi donc on ne peut pas comparer l’amitié que j’ai avec Laure. C’est incomparable ! Mais Lucie est une très bonne amie.

En regardant l’émission et les critiques, regrettes-tu avec le recul la trahison faite à Candice ?
Non, je n’ai aucun regret ! Tous ces choix faits avec Laure nous ont menées jusqu’au bout. Je ne peux pas regretter parce que cette aventure a été belle du début à la fin. Et si je devais reprendre les mêmes décisions, je reprendrais les mêmes !

Et avec Frédéric ou encore Hervé et Magali, comment se sont passés les retrouvailles le soir de cette finale ?
La rancœur est toujours là ! Honnêtement, on a passé une très belle soirée. J’ai été assez surprise parce que tout le monde a été correct. Forcément, il y avait des personnes avec lesquelles j’avais plus ou moins d’affinités. Après ça restera compliqué, ils ne comprendront jamais nos choix. On aura beau leur expliquer 150 000 fois, ils ne comprendront pas. C’est le jeu ! Maintenant, l’aventure est finie et j’espère qu’ils vont réussir à tourner cette page aussi.

Comment s’est déroulé le retour chez toi après le tournage ?
Le plus dur a été de retrouver le sommeil. J’ai fait nuit blanche sur nuit blanche en rentrant à cause du décalage horaire. Et aussi parce que cette aventure, elle laisse des traces au retour. J’avais mal partout et je pensais que dormir dans un lit allait améliorer la chose mais pas du tout ! J’avais mal aux cervicales. Je suis allée voir le kiné plusieurs fois. Même mon chéri le pauvre… je me réveillais toutes les nuits. Il ne dormait pas la nuit !

Qu’a pensé ton père de ton aventure, lui qui était un peu frustré de ton abandon avant les JO ?
Mon père est heureux pour moi. Je ne l’ai jamais vu aussi fier. Quand je l’ai appelé vendredi après l’émission, il était en larmes. Je ne l’ai jamais vu comme ça ! Je pense qu’il était hyper touché et je l’ai scotché. Il ne s’attendait pas à ce que sa fille aille aussi loin et s’adapte aussi bien à cet environnement un petit peu rude. Ma famille était très contente.

Que vas-tu faire des 100 000 euros ?
Je vais partir en voyage avec ma famille. J’aimerai partir avec mes parents et mon frère un petit peu loin d’ici. Je pensais au Costa Rica parce que c’est une destination dont ils me parlent depuis un petit moment. J’aimerais aussi investir une partie de l’argent dans un appartement. Ça fait longtemps que j’ai ce projet d’avoir quelque chose à moi et de prendre mon indépendance pour laisser mes parents tranquilles. Et j’aimerais aussi réaliser mes projets personnels comme créer des émissions avec des sportifs.

Tu es journaliste sportive, as-tu eu des propositions d’émissions ?

Non ! Honnêtement, ce n’était pas le but ! Pour l’instant, j’ai ma petite vie, je suis toujours à Sport en France. Ça me va ! J’ai toujours ma petite émission avec les sportifs. Après j’aimerais encore plus travailler et qu’on me propose plus d’émissions. Mon objectif maintenant, c’est d’être à Paris en 2021 en tant que journaliste avec mon petit micro.

Et des projets de mariage avec ton compagnon ?
Oulala (rires) Non, il n’y a pas encore de projet. On a le temps, on n’a que 25 ans ! Peut-être un jour, j’espère ! (rires)

Source: Lire L’Article Complet