« Ils m'ont fait perdre 9 mois de ma vie » : Véronique Genest ne décolère pas contre TF1

Invitée au micro d’Europe 1 ce mercredi 16 septembre, Véronique Genest en a profité pour revenir sur son arrivée avortée dans le casting de la série Demain nous appartient. Pour elle, TF1 lui a fait “perdre 9 mois de sa vie”.

Elle ne décolère pas. Alors qu’elle était pressentie pour jouer aux côtés d’Ingrid Chauvin dans la série Demain nous appartient, Véronique Genest a vu ses projets être mis à mal par TF1. Une éviction qui l’agace profondément, comme elle l’expliquait ce mercredi 16 septembre au micro d’Europe 1.

L’actrice, qui gagnait à l’époque 200.000 euros par épisode de Julie Lescaut, regrette en effet l’attitude de ses anciens patrons qui, selon elle, lui “ont fait perdre neuf mois de sa vie en la faisant tourner en bourrique. “Je suis désolée mais je le réitère, ils m’ont fait perdre neuf mois de ma vie, insiste-t-elle, parce que j’ai abandonné une pièce de théâtre et que dans notre métier, si on ne prévoit pas un an à l’avance, on se retrouve le bec dans l’eau et on n’a plus qu’à crever la bouche ouverte“.

"Ils m'ont fait perdre 9 mois de ma vie. Je le réitère (…) Il faut arrêter de culpabiliser les autres de dire les choses"

Dans Culture Média, @veroniquegenest revient sur son arrivée avortée dans le casting de la série "Demain nous appartient" et tacle TF1. #Europe1 pic.twitter.com/xpeZ19BJHJ

Le producteur avait “insisté très lourdement”

Droite dans ses bottes, la comédienne, qui révélait récemment avoir peur pour ses finances, est revenue sur les prémices de cette histoire, et d’expliquer : “on m’a proposé de revenir dans Demain nous appartient, j’avais dit non parce que je ne voulais pas faire une quotidienne et puis j’ai vu le producteur, qui a insisté très lourdement, il m’a donné des assurances“. Or, après avoir “accepté et négocié son contrat“, le producteur en question aurait été viré. Véronique Genest assure alors que TF1 a “continué de l’entretenir dans l’illusion de ce rôle (…) et j’ai appris par Internet que ce n’était pas moi qui le faisais. Déçue, l’actrice n’a semble-t-il, depuis lors, pas avalé la pilule.

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet