Grand Corps Malade : comment il a redonné à Renaud l'envie de chanter

Grand Corps Malade et Renaud partagent plus que leur amour pour la langue française. Les deux chanteurs ont noué une belle amitié, comme l’a raconté le slameur, samedi 6 février 2021 dans 50’ inside.

  • Renaud

C’est un homme de peu de mots mais qui les manie avec une maîtrise rare. Grand Corps Malade a su s’imposer dans le paysage de la chanson française grâce à sa plume affûtée, son sens inné de la rime et son timbre de voix reconnaissable parmi mille. Il a même démocratisé un genre jusqu’alors confidentiel, devenant l’apôtre du slam. Mais si le grand public a appris à aimer le poète engagé, peu connaissent Fabien Marsaud, l’homme qui se cache derrière son nom de scène dû à un grave accident. L’occasion était donc toute trouvée pour Nikos Aliagas de brosser son portrait dans 50′ inside, samedi 6 février 2021, et de revenir en sa compagnie sur les cinq dates qui ont marqué sa carrière. Et parmi les moments-clés du CV de celui qui a déclaré sa flamme aux femmes dans son dernier album Mesdames, double disque de platine, figure sa rencontre exceptionnelle avec Renaud.

“Renaud, c’est mon idole absolue”

“Un très beau souvenir” se remémore-t-il à l’écoute des premières notes de son duo sur Mistral gagnant. En 2016, le célèbre chanteur était venu le rejoindre sur scène au Trianon à la surprise générale. “Renaud, c’est mon idole absolue”, a-t-il précisé, des étoiles dans les yeux. “C’est le mec que j’ai vu dix fois en concert. Avec mon père, ma sœur, ma mère, on l’écoutait en voiture.” Mais les deux hommes ont partagé plus qu’un moment exceptionnel sur scène, Grand Corps Malade étant en effet l’instigateur du grand retour de Renaud sur le devant de l’affiche. Alors que ce dernier n’était pas au meilleur de sa forme, le slameur était venu lui rendre visite dans le Sud pour lui demander une faveur : enregistrer un titre de son futur album. “Je suis allé voir Renaud, qui ne va pas bien, qui a arrêté de chanter depuis sept/huit ans, et à qui on disait ‘remonte sur scène’, mais il n’avait pas le courage”, a-t-il recontextualisé, avant d’expliquer comment il a renversé la situation en prenant pour thème le simple achat d’une batterie à son fils. “Je le remue un peu, je vais dans le Sud chez lui et j’arrive à le faire écrire. Ça a été un vrai déclic et ça été le retour du grand Renaud.” Ou comment le Mistral a enfin tourné.

A lire aussi : Romane Serda “humiliée” par Renaud : ces insultes qui fusaient en public

Source: Lire L’Article Complet