Gérard Jugnot et Marie-Chazel dévoilent leur méthode insolite pour se faire connaître à leurs débuts

Invités sur le plateau de C à vous vendredi 10 septembre 2021 pour évoquer leurs actualités respectives, les 2 anciens membres du Splendid, Marie-Anne Chazel et Gérard Jugnot, ont dévoilé leur méthode originale pour se faire connaître à leurs débuts.

  • Marie-Anne Chazel
  • Gérard Jugnot

Alors qu’ils possèdent chacun une très riche carrière en solo, Gérard Jugnot et Marie-Anne Chazel ont débuté ensemble sur les planches dans la troupe du Splendid, aux côtés de Josiane Balasko, Thierry Lhermitte, Christian Clavier et Michel Blanc. Le groupe a d’ailleurs été récompensé par un César d’honneur lors de la cérémonie des César 2021, pour célébrer l’ensemble de leurs carrières respectives. Les deux anciens comparses se sont retrouvés vendredi 10 septembre 2021 sur le plateau de C à vous. Invités au sein de l’émission de France 5 pour évoquer leurs actualités respectives, les deux comédiens se sont remémorés leurs débuts, ainsi qu’une de leur méthode insolite pour gagner en notoriété à cette époque.

On avait trouvé une attachée de presse qui nous avait dit qu’on allait trouver un truc formidable pour attirer les journalistes qui ne venait jamais (au théâtre, ndlr)”, a expliqué Gérard Jugnot. “On avait fait fabriquer des pains avec une lime dedans, comme dans les prisons, et avec une invitation“, a révélé celui qui s’était confié sur la relation qu’il entretenait avec son père en 2020. “C’était travaillé quand même“, a tenu à souligner Marie-Anne Chazel, avant que Gérard Jugnot ne précise qu’ils avaient envoyé ces fameux pains à toutes les rédactions. “Ils ont bouffé le pain et il sont jamais venus“, a lancé celle qui a eu une fille avec Christian Clavier.

Gérard Jugnot et Marie-Anne Chazel révèlent que la troupe du Splendid a été soutenue par Charlie Hebdo à ses débuts

Ça a été un fiasco“, a surenchéri Gérard Jugnot, provoquant ainsi l’hilarité d’Anne-Elisabeth Lemoine. Le comédien a tout de même maintenu par la suite que “c’était une bonne idée“, avant que l’humoriste Artus, également présent dans C à vous ce jour-là, ne lui demande : “ça a dû vous coûter une blinde en plus ?“. Gérard Jugnot a répondu par l’affirmative, tandis que Marie-Anne Chazel a souligné, non sans ironie, le fait que le raisonnement du comique soit “intéressant“. Par la suite, les deux anciens membres du Splendid ont dévoilé qu’ils avaient été soutenus par Charlie Hebdo, avant de préciser que les comédiens de la troupe et les dessinateurs du journal satirique se voyaient souvent à l’époque.

Source: Lire L’Article Complet