Eurovision 2021 : l’ouverture d’une nouvelle enquête ravive les polémiques

Depuis la diffusion de la dernière édition de l’Eurovision, ce samedi 22 mai, des controverses n’en finissent plus de faire la Une des médias. Après l’Italie, c’est au tour de Malte de faire l’objet d’une polémique. Une nouvelle enquête a été ouverte.

Décidément, l’Eurovision 2021 aura offert son lot de rebondissements… et ce n’est pas fini. Le concours remporté par l’Italie, pays représenté par le groupe de rock Måneskin, a été le théâtre d’une énorme polémique. En effet, le chanteur du groupe gagnant, Damiano David, avait été suspecté d’avoir pris de la cocaïne pendant l’Eurovision. Il avait été filmé pendant l’émission dans une position quelque peu étonnante. En effet, son visage était penché en avant sur la table basse. Bon nombre d’internautes avaient alors pensé que le chanteur était en train de sniffer de la cocaïne.

Face à la polémique, Damiano David affirmait qu’il s’était baissé pour ramasser des bouts d’un verre qui s’était brisé. “Je ne prends pas de drogue. S’il vous plaît, les gars. Ne dites pas ça vraiment, pas de cocaïne. S’il vous plaît, ne dites pas ça”, avait fait savoir celui qui avait finalement dû passer un test de dépistage de drogues ce lundi 24 mai dans la matinée. Le résultat, jugé questionnable par certains experts, s’était révélé négatif.

Malte dans le viseur

Quelques jours plus tard, une nouvelle enquête a été ouverte. Cette fois-ci, les soupçons portent sur Malte et sa délégation, soupçonnée d’avoir investi des sommes colossales d’argent public afin de faire grimper la cote de leur candidate, Destiny, auprès des bookmakers. Le ministre Carmelo Abela a exigé qu’un audit soit fait dès ce lundi 31 mai pour enquêter sur les dépenses de la délégation. D’après certaines sources, 650 000 euros auraient été utilisés pour placer des paris en ligne sur la chanteuse représentant l’archipel. Le but ? Qu’elle figure parmi les favorites du concours aux côtés notamment de la Française Barbara Pravi, qui avait fini en deuxième position du concours. Par ailleurs, le Times of Malta révèle que de l’argent a servi à promouvoir la chanson de Destiny sur les réseaux sociaux et auprès de gros influenceurs étrangers.


Source: Lire L’Article Complet